Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Institut français déroule le tapis aux étudiants et jeunes compagnies de la cité : Des jeunes talents s’illustrent à Agadir




L’Institut français déroule le tapis aux étudiants et jeunes compagnies de la cité : Des jeunes talents s’illustrent à Agadir
Des étudiants aux talents très diversifiés et de jeunes compagnies à l’avenir prometteur, évoluant à Agadir, s’illustrent depuis lundi dans leurs domaines respectifs à l’Institut français d’Agadir. Et ce, dans le cadre d’un programme dénommé AJT (Audaces et jeunes talents d’Agadir) et initié par El Mehdi Bouyalitene, lauréat du master spécialisé marketing et communication de l’Ecole nationale de commerce et de gestion d’Agadir.
Exposition, concerts de rap, de rock et de musique classique, présentation de pièces théâtrales,… figurent au menu de ce programme qui se poursuit jusqu’au samedi 28 courant dans les locaux de l’IF d’Agadir.
C’est dans ce cadre qu’est organisée une exposition dans le hall de l’IFA, du 17 au 28 janvier, visant à faire découvrir les travaux de jeunes photographes et plasticiens de la ville. L’occasion pour les habitués des lieux, professionnels et amateurs de photographies d’apprécier des œuvres réalisées par les jeunes photographes Ghada Lamghari, Lamia Hmaiddout et Hamza Nidali. Mais aussi de se faire une idée sur le talent de jeunes peintres gadiris: Housna Benjelloun et Youness Bensiamar.
Le vernissage de cette exposition aura lieu vendredi 20 janvier à partir de 18h30 en ce même lieu.
Le soir même, soit une heure plus tard (19h30), les amateurs de théâtre assisteront à la représentation en darija de la pièce «La Tarantella» du club de Kiproko de l’ENCG Agadir. Créée en 1994, à l’initiative d’un groupe d’étudiants passionnés de théâtre, cette compagnie de théâtre compte parmi les plus actives de l’ENCG Agadir.
A travers cette pièce, «les cinq actrices dressent le côté dramatique-comique de la vie de prisonnières, différentes les unes des autres, tout en demeurant Femmes, avec tout ce que cela peut signifier et présenter », suggère le synopsis de la pièce.
Egalement à l’honneur, la musique se décline ici «sous des formes très diversifiées, de la musique classique au rap en passant par le rock», expliquent les organisateurs. Après le concert de musique classique du mardi soir, assuré par la talentueuse et très raffinée pianiste Ghita Kettani (étudiante à l’ISIAM), le public aura rendez-vous ce samedi 21, à partir de 19h30, avec Anass Lsan Cha3b et le groupe Mo3askar pour un concert de rap.
«Anass Nadim, alias Anass Lsan Cha3b, aborde par le rap des thèmes sociaux quotidiens comme l’immigration, la pauvreté, la violence, le chômage, la drogue mais aussi des sujets qui donnent de la motivation aux jeunes marocains pour avancer et tracer leur avenir », explique l’Institut français. Avant de préciser que Mo3askar, « composé de trois artistes, tous étudiants à Agadir, est le principal groupe défenseur de la scène hip-hop underground à Agadir».
La clôture de ce rendez-vous dédié aux jeunes talents du cru interviendra samedi 28 janvier à 19h30. Au programme de cette soirée, un concert de rock avec deux groupes. Le premier, Govils, est présenté comme l’un des meilleurs groupes de rock sur la scène marocaine. Cet ensemble a reçu plusieurs titres et remporté de nombreuses compétitions, en l’occurrence le «Tremplin L’Boulevard 2010».
Ce soir-là, le public aura le loisir d’apprécier le nouveau style du groupe, qui fait son grand retour après de longs mois d’absence. Il pourra aussi danser sur les pas de nouveaux morceaux inspirés de l’Old Rock et des musiques marocaines.
Les CCS in the C, autre groupe attendu lors de cette soirée de clôture, ont débuté en tant que formation acoustique sur la plage d’Agadir. «Lors de la rencontre d’un batteur-percussionniste, le groupe se spécialise dans le British Rock et dans la reprise des morceaux mythiques du rock n’roll». Autant dire que le show de clôture s’annonce très dansant.

* Jusqu’au 28 janvier 2012
 Audaces et jeunes talents d’Agadir
Institut français d’Agadir.

ALAIN BOUITHY
Mercredi 18 Janvier 2012

Lu 574 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs