Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’IZK et le CAK y sont presque

L’IRT mordicus n’abdique pas, l’USMO pratiquement condamnée




L’IZK et le CAK y sont presque
L’IZK et le CAK, en ramenant le point du nul de leurs déplacements respectifs d’Oujda et de Mohammedia, ont préservé l’essentiel et peuvent, à trois journées de la fin, croire fermement à l’accession, du moins, pour le leader zemmouri presqu’intouchable de ses deux points d’avance sur son dauphin zaïani et ses sept et huit longueurs d’écart sur l’IRT et le CODM. 
D’ailleurs, l’IZK jouera la prochaine journée, un adversaire direct, l’IRT en l’occurrence. Une simple parité serait tout à son bonheur et éliminerait à tout jamais toute autre probabilité pour son vis-à-vis du jour vainqueur au quadriceps (1-0) de la lanterne Rouge l’USMO. Cette dernière dans les deux sens, aura laissé sans doute au Détroit, ses dernières illusions de maintien. 
Si c’est presque « in the pocket » pour l’IZK donc, ça ne l’est pas tellement pour le CAK qui malgré un nul téméraire ramené du Bachir et qui conforte ses prétentions, devra encore suer jusqu’à la fin, car jouant en ultime journée le plus proche des ses poursuivants, l’IRT qui si, d’un résultat grossement positif à Khémisset, pourrait mordicus s’accrocher aux ambitions qu’il ne cesse de cultiver. 
Dans cette histoire, c’est le CODM qui, en tirant à blanc face au premier relégable, l’USMAM et contraint donc à la parité, fait la mauvaise opération du jour. Il perd sa place au podium au profit des Tangérois et reste à deux victoires du CAK, voire plus, au regard d’un goal average particulier en faveur des Zaianis qui l’avaient écrasé à Meknès.
Si cela semble s’éclaircir pour le haut du tableau, rien n’est encore acquis en bas même si comme qui dirait c’est mal barré pour l’incontestable premier porteur du bonnet d’âne, l’USMO, distancé à sept points du premier relégable, le RB qui en sa banlieue, n’a pu venir à bout du moindre but des Harizis de Berrechid sagement repliés en défense. L’USMAM, du même nul vierge à Meknès, a su maintenir l’espoir d’un maintien malgré ses quatre points d’écart sur Bernoussi. 
Au chapitre des bonnes nouvelles mais où un dernier effort serait de bonne circonstance tout de même, la JSM, vainqueur enfin serait-on tenté de dire, du minimum du RBM à Laâyoune et qui rejoint à une unité du maintien, le CCH qui n’a pu faire mieux que le nul (1-1) au Père Jégo face à un RAC qui, de ce petit point, s’en voit sauvé de tous dangers. 
 
 
JSM-RBM 1-0
USM-CAK 1-1
RAC-CCH 1-1
MCO-IZK 0-0
IRT-USMO 1-0
RB-CAYB 0-0
CODM-USMAM 0-0
JSKT-UST 1-1


M.J.K
Lundi 28 Avril 2014

Lu 359 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs