Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’IRT s’envole, le Raja cale, le KAC, l’OCK et le KACM s’enfoncent




Au sortir de la troisième journée de ce bon vieux championnat et en l’absence du FUS et du WAC, pris par leurs obligations africaines au demeurant peu heureuses et en attendant la mise à jour (OCK-WAC, FUS-RSB, WAC-CAK, CRA-FUS, WAC-MAT et FUS-ASFAR) d’où un virtuel 3/3 des ‘’Calamentis’’ de la RSB, c’est l’IRT qui, à la faveur d’un succès étriqué (2-1), mais ô combien payant face à la JSKT, se fait un plaisir de trôner seul sur le classement, son principal rival, le Raja, ayant été accroché (1-1) par une dernière balle et une bévue de son gardien en toute fin de partie après avoir cru faire l’essentiel à Khénifra face au CAK local, un promu au style austère et frugal et qui ne s’en est guère laissé conter. C’en est fini du coude à coude observé tout au long de cette entame de saison entre l’IRT et le Raja. Mais rien n’est encore dit et aussi bien le champion sortant que son dauphin n’ont désormais pour compétition qu’une Botola Pro D1, jamais aussi fructueuse en buts qu’en ce début de saison, pour se pavaner. Ce week-end, comme les deux autres précédentes journées, on a caracolé à un peu plus de deux buts par match pour 17 réalisations en cinq victoires et un nul.
Cela étant, si Abdelhak Bencheikha et ses hommes doivent savourer l’actuel moment, bien des choses restent, cependant, à venir et l’on peut envisager un exercice particulièrement passionnant car il s’en dessine des vérités quant à la lutte en haut du tableau. Des clubs bien intentionnés comme l’ASFAR, la RSB, le MAT voire même le DHJ peuvent venir encore bousculer les cylindrées qui font figure d’ogres à l’instar du FUS, du WAC, de son meilleur ennemi le Raja et du leader actuel, l’IRT.
Dans les faits du jour, on notera les premières victoires, toutes compétitions confondues, du HUSA et du CRA. La victoire du second (1-0) est méritoire car obtenue chez les autres, le KACM en l’occurrence et au-delà du hold-up, elle permet aux Rifains d’ouvrir leur compteur de trois précieux points. Celle (3-2) du premier, plus ou moins attendue, démontre la générosité retrouvée des Soussis qui, la saison passée, étaient passés pour en être les maîtres.
Au chapitre succès en déplacement, nous avons ceux du DHJ (2-1) face à l’OCS à Safi et de la RSB (1-0) devant l’OCK. Si le deuxième ne souffre d’aucune contestation, celui des Doukkalis nous interpelle quant à la régularité de la partie, entièrement gâchée par le referee de service Abderrahim Yagoubi bien tendancieux et qui nous avait habitués à meilleure prestation. Deux avertissements sans rouge pour un même joueur jdidi, une expulsion chez les locaux en plus d’un penalty trop généreux accordé aux visiteurs, voilà comment enrager un Safiot.


Résultats :
HUSA-KAC 3-2
IRT-JSKT 2-1
OCK-RSB 0-1
CAK-RCA 1-1
OCS-DHJ 1-2
KACM-CRA 1-2

L’IRT s’envole, le Raja cale, le KAC, l’OCK et le KACM s’enfoncent

Mohamed Jaouad Kanabi
Mardi 27 Septembre 2016

Lu 456 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs