Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’IRT n’a pas fait de cadeau au KACM





Le navire marrakchi est en train de prendre de l’eau de partout



Rien ne va plus pour le KACM qui s’est incliné, face à l’IRT, pour le compte de la 13e journée du championnat national de Botola Maroc Telecom Pro 1, par un but à zéro. Une nouvelle défaite qui aggrave la situation du Kawkab qui occupe la 14e place du classement général à quelques jours du début de la compétition africaine à laquelle il prendra part.
Pour ce qui est de la rencontre disputée vendredi au stade El Harti à Marrakech, le seul point positif qui a illuminé la rencontre fut le retour du public marrakchi venu rendre un dernier hommage à Ahmed Chennef, décédé la semaine dernière dans un accident de la circulation en accompagnant l’équipe à Agadir.
Les locaux, censés imposer leur jeu dès le début de la rencontre, n’ont rien pu faire contre les multiples attaques des Tangérois qui sont venus à Marrakech avec la nette idée de s’accaparer Les trois points de la partie. A la 61ème minute, Abdelali El Abboubi profite d’une énième erreur de la défense locale et inscrit le seul but du match, donnant aux siens la possibilité de se positionner à la 3e place avec 22 points au compteur.
De l’autre côté, le doute est plus que jamais maître de la situation chez toutes les composantes du KACM qui doivent discuter, le plus tôt possible, de l’avenir du club avant qu’il ne soit trop tard.
Quant aux causes de cette déchéance, elles reviendraient à l’ensemble de ceux qui ont voulu faire du club une propriété personnelle. Si aujourd’hui certains cherchent à endosser la responsabilité au seul entraîneur et à ses choix techniques, il ne faut pas oublier que le public, qui a lâché l’équipe à une période critique de son parcours, doit lui aussi assumer ses responsabilités, sans omettre tous ceux qui promettaient d’aider le groupe dans les coulisses et qui se contentent aujourd’hui de rire de ceux qui cherchent désespérément  une solution à cause de leur manque d’expérience dans le management sportif.
Le navire est en train de prendre de l’eau de partout, et si les responsables du club persistent à cacher le soleil avec un tamis, la relégation ne serait qu’une question de jours.


 

Khalil Benmouya
Lundi 28 Décembre 2015

Lu 898 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs