Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’IRT en roue libre


Statu-quo en bas de tableau



L’IRT en roue libre

C’est l’IR.Tanger qui a fait la bonne affaire du jour en cette 10ème journée de la Botola en sa seconde division en allant battre son principal poursuivant le MCO chez lui enfin… sur le terrain des ‘’Calamentis’’ de  Berkane. La rencontre attaque-défense et d’un bon niveau a tenu toutes ses promesses. Malgré l’étroitesse du score (1-0), l’esprit était à l’offensive et aussi bien Oujdis que Tangérois ont touché du bois devant un public assez nombreux et chaleureux. L’IRT a gagné tous ses matches chez les autres. Un bel exploit !  
L’USMAM d’un joli carton aux dépens des Fassis du Widad (4-1) en profite provisoirement pour accrocher le podium et se rapprocher du dauphin à un point en attendant le résultat de la JSM et de l’UST qui ne croisaient , quant à eux, les crampons qu’hier dimanche. Le RAC a renoué avec la victoire. Mais que se fut dur ! Un seul but a suffi au bonheur du Racing pour se hisser au niveau du CAYB accroché lui par plus petit que soi, le WST. Bizarrement les entraîneurs jouant Berrechid, ces derniers temps se sont plaints de la trop grande générosité des arbitres à siffler des penaltys au profit du CAYB. La journée précédente, c’est Nejmi (USM) qui rageait à ce propos, cette fois-ci, c’est Sadikki (WST). 
Le derby du Tadla s’est terminé par la parité à Beni-Mellal, le RBM et la JSKT se quittant dos-à-dos (1-1), le premier répliquant au second. Les Mellalis en confortent du coup leur statut de rois du nul (8 sur neuf rencontres) et la JSKT perd une place et le contact du haut au profit de l’USMAM. 
En bas de tableau, c’est le statu-quo parfait, CODM et ASS n’ayant pu se départager, les Meknassis en restent bons porteurs du bonnet d’âne à une longueur de l’USM et du WST qui se partagent eux le bonnet restant, les deux infortunés n’ayant pu faire mieux que le nul at-home, le premier (2-2) face au CCH au Bachir et le second du même score face à Berrechid en son Municipal de Témara. Dix-sept buts d’inscrits pour quatre nuls dont un blanc et victoires, trois à la maison et une à l’extérieur, celle du leader sur son dauphin. La D2 a aussi son charme.


 

Mohamed Jaouad Kanabi
Lundi 1 Décembre 2014

Lu 1831 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs