Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'INSA de Fès ouvre officiellement ses portes

La première école d'ingénieur à dimension euro- méditerrnéenne




L'Institut international d'ingénieur des sciences appliquées (INSA), première école à dimension euro-méditerranéenne, a, officiellement, ouvert mercredi ses portes à Fès. Il est le fruit de la collaboration entre le Groupe INSA et l'Université euro-méditerranéenne de Fès (UEMF), avec l'appui d'un consortium impliquant plusieurs universités du Maroc, d'Espagne, du Portugal et d'Italie ainsi que le soutien des ministères français et marocain de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.
Implantée provisoirement au parc Fès Shore, l'école dispose de centres de ressources qui assurent la formation pratique des étudiants et le développement de recherches technologiques. Ces centres réalisent des essais et développent des produits et des systèmes de production pour les entreprises.
Selon le président l’UEMF, Mostafa Bousmina, l'INSA accueille cette année une première promotion de 70 étudiants-ingénieurs en première année pour les former en cinq ans dans les domaines de l'aéronautique, des énergies, des technologies de l'information et de la communication, de l'automobile et de la mécanique.
Et d'ajouter que l'ambition et l'originalité de cette nouvelle école résident dans la forte dimension multinationale et pluriculturelle. Les étudiants sont originaires du Maroc, du Moyen-Orient, d'Afrique du Nord et des pays membres du consortium. L'enseignement sera assuré par des enseignants-chercheurs des INSA, de l'UEMF, des universités du consortium et par des professionnels issus des milieux socio-économiques, a-t-il expliqué.
Le projet de création de l'Institut international des sciences appliquées (INSA) de Fès a été soutenu depuis son origine au plus haut niveau politique, notamment par les pays du dialogue 5+5, a affirmé le conseiller spécial auprès du secrétaire d'Etat chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche en France, De Gaudemar Herve. Basée sur une forte mobilité, la formation à l'INSA de Fès sera multiculturelle et multilingue et facilitera les coopérations internationales, a-t-il poursuivi, relevant que les étudiants de cet institut, pourront acquérir des connaissances professionnelles spécifiques à la région euro-méditerranéenne.
L'INSA fait partie des autres groupes, à savoir INSA Strasbourg et ceux de Lyon, Rennes, Rouen, Toulouse et du Val de Loire. Les INSA participent d'une même logique de fédération tout en ménageant l'identité propre de chacun fondée sur son histoire, sa genèse, son environnement économique et les pôles d'excellence développés à partir des compétences spécifiques.
L'INSA Euro-Méditerranée s'installera sur le nouveau campus de l'UEMF, qui sera pourvu de toutes les infrastructures universitaires requises pour accueillir 6.000 étudiants.
Cet institut devra accueillir 46% des filles ainsi que des étudiants issus de l'espace euro-méditerranéen et de l'Afrique subsaharienne.

Vendredi 18 Septembre 2015

Lu 1581 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs