Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Hexagone fête les écrivains maghrébins

La culture du Grand Maghreb sous l'égide de l'Association "Coup de soleil"




L’Hexagone fête les écrivains maghrébins
La 20ème édition du "Maghreb des livres", qui  s’est tenue les 8 et 9 février 2014,  à Paris, a connu la participation de près de 120 écrivains et poètes, dont les Marocains, Tahar Ben Jelloun, Abdellatif Lâabi, Mohammed Berrada, Fouad Laroui et Faouzi Skali.
Organisée  annuellement par l’Association «Coup de soleil», cette manifestation culturelle met en avant les nouveaux livres  d’auteurs maghrébins vivant en France ou dans les pays maghrébins. Des ouvrages de fiction, des essais et  même des albums de BD,  écrits pour l'essentiel  en français,  mais aussi en arabe et en tamazight. Contrairement aux éditions précédentes, qui connaissaient une rotation triennale entre les publications marocaines, tunisiennes et algériennes, cette nouvelle édition a mis à l’honneur des parutions issues de l’ensemble des pays du Grand Maghreb, appellation qui inclut aussi  la Libye et la Mauritanie.
L'Association «Coup de soleil», qui organise annuellement  ce «Maghreb des livres», depuis vingt ans déjà, vise à consolider les relations entre les Maghrébins de France, dans le respect de la différence de leurs cultures et de leurs origines. Elle se propose également  de mettre en valeur la contribution effective de la communauté maghrébine à l’enrichissement socioculturel de la France. «Face aux vents mauvais des intolérances, xénophobies et autres obscurantismes, qui soufflent aujourd’hui sur les deux rives de la Méditerranée, est-il meilleur choix que de brandir, à travers le livre, l’étendard de la culture, de la connaissance, de la réflexion et de l’émotion partagées?», se demande Georges Morin, président de ladite Association. 
Cette  grande manifestation culturelle a connu  le succès escompté. En effet, plus de 5000 titres, parus en 2013, ont été présentés dans les étalages de la Grande bibliothèque de « L’Hôtel de la ville », où s’est déroulé cet événement culturel de grande envergure. Des thèmes importants ont également été débattus, dans les  «Cafés littéraires», parmi lesquels: «Être musulman en France,  en 2014», «Les richesses d’une double culture», «Allers et retours entre France et Maghreb», «La guerre d’Algérie à travers la BD». D'autres sujets ont été traités sous forme de tables-rondes, tels que «Les mutations familiales au Maghreb», «La Marche pour l’égalité de 1983 : 30 ans après», ou encore «Les thèmes récurrents de la littérature maghrébine des 20 dernières années». Il y a eu  également au programme des séances de dédicace d’ouvrages, des expositions de peintures et de calligraphies,  et même un concert. Des hommages ont, par ailleurs, été rendus à de grandes figures disparues de la littérature maghrébine, dont Mohammed Choukri et Abou El Kacem Chebbi.

Mehdi Ouassat
Lundi 10 Février 2014

Lu 800 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs