Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Etat tient toujours à vendre 7% du capital d’IAM : Une cession qui ne fait pas l’unanimité




La décision a finalement été prise. La cession partielle des parts détenues par l’Etat dans Maroc Telecom est mise sur les rails. Une dépêche de la MAP reprend les détails de cette opération. Il en ressort que l’Etat qui détient actuellement 30% du capital de Maroc Telecom compte réaliser une cession en Bourse de 7% de ce capital.
En vue de la préparation de cette opération, un appel d’offres a été lancé par le ministère de l’Economie et des Finances afin de choisir une banque d’affaires chargée de la valorisation de ladite société pour maximiser le montant d’une éventuelle cession. Le placement sera réservé exclusivement aux institutionnels et investisseurs marocains. Le communiqué du ministère insiste sur le fait que l’opération ne sera concrétisée que si  les conditions du marché s’y prêtent.
Le placement est destiné exclusivement au profit des institutionnels et investisseurs marocains, souligne la même source, précisant que son produit sera affecté, conformément aux dispositions de la loi de Finances 2011, à concurrence de 50% au profit du Fonds Hassan II pour le développement économique et social et de 50% au profit du Fonds de promotion des investissements.
Pourtant, il y a quelques semaines, le Groupe socialiste à la Chambre des représentants avait demandé la réunion de la Commission des finances et du développement économique dans les plus brefs délais. Une requête a été adressée dans ce sens au président de ladite commission. Les Ittihadis estiment que vu l’importance des enjeux en présence de par la place qu’occupe Maroc Telecom dans le tissu économique, la question devrait être débattue et  entourée de beaucoup de transparence. Ceci est d’autant plus vrai compte tenu de la phase transitoire de la politique marocaine qui connaît des changements à tous les niveaux. 

Nezha MOUNIR
Jeudi 4 Août 2011

Lu 543 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs