Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Etat islamique annonce l’exécution de l’otage japonais


La communauté internationale s’indigne



L’Etat islamique annonce  l’exécution de l’otage japonais

L’Etat islamique a annoncé samedi avoir décapité un second otage japonais, le journaliste Kenji Goto, le Premier ministre Shinzo Abe annonçant peu après son intention d’augmenter l’aide humanitaire aux opposants de l’EI.
Le groupe sunnite fondamentaliste, qui contrôle des zones importantes en Syrie et en Irak, a diffusé une vidéo qui montre ce qui semble être le corps décapité du journaliste et menace de s’attaquer à d’autres cibles japonaises. 
“Je ressens une forte indignation face à cet acte de terrorisme inhumain et méprisable”, a déclaré le Premier ministre peu après lors d’une réunion d’urgence du gouvernement dimanche matin.
Cette nouvelle décapitation a également été condamnée par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni.
L’EI avait indiqué que Kenji Goto, 47 ans, était détenu avec un pilote jordanien, Mouath al Kassaesbeh. Il avait été capturé en décembre après le crash de son avion dans le nord-est de la Syrie lors d’une frappe de la coalition internationale contre l’EI.
Dans un message audio diffusé cette semaine et attribué à Kenji Goto, l’otage japonais déclarait que le pilote jordanien serait exécuté si Amman ne libérait pas Sadjida al Richaoui, une Irakienne emprisonnée pour son rôle dans l’attentat suicide qui fit 60 morts en 2005 dans la capitale jordanienne. 
La vidéo de samedi ne mentionne pas le sort de ce dernier. 
Le document montre un homme cagoulé debout derrière Kenji Goto avec un poignard plaqué sur son cou, suivi d’images d’un corps avec une tête posée dessus. La vidéo semble authentique, a indiqué le ministre japonais de la Défense Gen Nakatani.
Kenji Goto, un correspondant de guerre chevronné âgé de 47 ans, avait été capturé en octobre dernier en Syrie où il s’était rendu pour tenter d’obtenir la libération d’un autre captif japonais, Haruna Yukawa, 42 ans, dont l’EI a annoncé l’exécution il y a exactement une semaine. 
“Je ne pardonnerai jamais à ces terroristes”, a déclaré Shinzo Abe. “Le Japon oeuvrera avec la communauté internationale pour traduire les responsables de ces crimes devant la justice.”
Barack Obama a condamné un meurtre “odieux” tandis que François Hollande parlait d’un meurtre “brutal”. Les présidents français et américain ont indiqué qu’ils continueraient à travailler à l’éradication de l’EI.
L’organisation a menacé de tuer ses otages japonais quand Shinzo Abe a annoncé, le 17 janvier dernier, le versement de 200 millions de dollars (180 millions d’euros) d’assistance non militaire aux pays luttant contre le groupe djihadiste. 
Shinzo Abe a annoncé dimanche qu’il allait accroître l’aide du Japon au Proche-Orient dans les domaines alimentaire et médical, notamment. 
La classe politique japonaise dans son ensemble a exprimé sa colère, mais le principal parti d’opposition, le Parti démocrate (PDJ), s’est interrogé sur la stratégie du gouvernement.
Kenji Goto était correspondant de guerre. Il travaillait notamment pour la chaîne de télévision NHK.
Il avait trois enfants dont le dernier était né en octobre, ont indiqué ses proches.
 

REUTERS
Lundi 2 Février 2015

Lu 479 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs