Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Espagne accepte que des professeurs marocains enseignent l’arabe à ses policiers Rabat et Madrid renforcent leur coopération sécuritaire




L’Espagne accepte que des professeurs marocains enseignent l’arabe à ses policiers Rabat et Madrid renforcent leur coopération sécuritaire
La coopération sécuritaire entre Rabat et Madrid est «excellente». La preuve en est les réunions tenues ces derniers jours, en Espagne, entre une délégation marocaine présidée par Bouchaib Rmil, directeur général de la Sûreté nationale, et des responsables espagnols dont le directeur général de la police, Ignacio Cosidó.
Outre le directeur général de la Sûreté nationale, la délégation marocaine est composée, entre autres, d’Abdelmajid Chadili, directeur central de la police judiciaire, Abdellah Mountassir, directeur central de la sécurité publique. Alors que la délégation espagnole était composée, entre autres, du commissaire principal et conseiller de l’intérieur à l’ambassade d’Espagne au Maroc, Jesús Enrique Alvarez et le commissaire chef de l’Unité de coordination internationale, Manuel Rodríguez.
Les deux délégations ont abordé plusieurs sujets tels que la coopération entre Rabat et Madrid dans la lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue, le crime organisé et les réseaux de trafic des êtres humains, selon l’agence espagnol « Europa Press ».
Un autre sujet chaud a été également au centre de discussions entre les deux délégations. Il s’agit des assauts tentés récemment par plus de 400 Subsahariens qui ont forcé la clôture séparant entre le Maroc et la ville de Mellilia occupée.
M. Cosido a mis en exergue « l’excellente collaboration » entre Rabat et Madrid en matière de sécurité. «C’est un pays très important dans le domaine sécuritaire et nous entretenons une excellente collaboration dans la lutte contre le crime organisé, le trafic de drogue, les réseaux de trafic des êtres humains, l’immigration illégale et le terrorisme », a-t-il précisé au cours d’une visite effectuée à l’Ecole de police d’Ávila en compagnie de la délégation marocaine.
Lors des entretiens, les deux délégations se sont mises d’accord sur le renforcement de la coopération dans le domaine de la formation des policiers. En effet, des professeurs seront appelés à enseigner l’arabe aux policiers espagnols tandis que de jeunes Marocains seront formés à l’Ecole de Police d’Ávila (Castille-et-León).
 
 

Mourad Tabet
Mercredi 29 Août 2012

Lu 577 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs