Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Equateur toujours en tête, l'Argentine enfin un succès




L'Equateur caracole toujours en tête des qualifications sud-américaines pour le Mondial-2018 après sa démonstration contre le Venezuela (3-1) mardi, tandis que l'Argentine s'est relancée grâce à son premier succès sur la route de la Russie, en Colombie (1-0).
Avec douze points, neuf buts marqués et seulement deux concédés, l'Equateur ne fait pas de détails et réussit un début de campagne parfait.
Sa dernière victime, après l'Argentine à Buenos Aires le mois dernier (2-0), est le Venezuela qui n'a pas pesé lourd et qui court toujours après son premier succès.
"La Tri" menait déjà 2 à 0 avant même la fin de la première demi-heure de jeu grâce à Fidel Martinez (14e) et Jefferson Montero (22e).
"Notre bilan chiffré parle de lui-même, mais il n'y a pas que les chiffres qui sont éloquents, notre football l'est aussi", a insisté Gustavo Quinteros, le sélectionneur de l'Equateur.
L'Argentine, elle, s'est remise sur les rails grâce à sa courte mais très attendue victoire 1 à 0.
Lucas Biglia a inscrit le seul but de la rencontre (20e), mais Angel di Maria a manqué l'occasion de tuer tout suspense à la 40e minute en croisant trop son tir.
L'Albiceleste qui n'avait empoché que deux points en trois matches jusque-là, a globalement maîtrisé son sujet et un adversaire bien pâle à l'image de James Rodriguez, très discret. "Nous méritions de gagner, un but de plus aurait été le bienvenu, mais je suis content de mes joueurs", a souligné Gerardo Martino, le sélectionneur argentin, privé de Lionel Messi, Sergio Agüero, Carlos Tevez et Javier Pastore.
L'Argentine reprendra ces éliminatoires en mars à la 6e place avec cinq points à deux longueurs de son grand rival brésilien.
La Seleçao a dominé le Pérou 3 à 0 grâce à Douglas Costa: l'ailier du Bayern Munich a joué un rôle dans les trois buts de son équipe qui a connu quelques moments délicats en défense en l'absence de David Luiz, suspendu.
Le duel entre l'Uruguay et le Chili a, comme souvent, été très viril et mouvementé: la Celeste s'est imposé 3 à 0 face au vainqueur de la Copa America 2015 et a conforté sa deuxième place avec neuf points.
Enfin, le Paraguay a battu la Bolivie 2 à 1 et partage la 4e place avec le Brésil.

Jeudi 19 Novembre 2015

Lu 129 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs