Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Enquête nationale sur les structures économiques mise au service des entreprises





La publication des premiers résultats par le HCP est prévue pour 2016



L'Enquête nationale sur les structures  économiques mise au service des entreprises
Les résultats de l'Enquête nationale sur les structures économiques (ENSE) 2015 détermineront les réévaluations des indicateurs de performance de l'économie nationale, a affirmé, récemment à Tanger, le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami, lors d'une rencontre régionale pour le lancement de l'Enquête dans la région de Tanger-Tétouan.
 Dans une allocution lue en son nom par le secrétaire général du HCP, Jamal Bourchachen, le Haut-commissaire au plan a assuré que les résultats de cette enquête constitueront, pour les 5 prochaines années, la référence des Comptes nationaux du Maroc et devraient permettre aux entreprises marocaines de disposer d'informations détaillées sur les équilibres ressources-emplois, en volume et en valeur, pour 278 postes de produits, sur les comptes de production et d'exploitation pour 100 postes de branches d'activité et sur les comptes des secteurs institutionnels en termes de partage des valeurs ajoutées, de redistribution des revenus et d'accumulation de l'épargne et de l'investissement.
 "C'est ainsi que, avec un meilleur éclairage de leur environnement socioéconomique, les entreprises devraient puiser, dans les résultats de cette enquête, des outils pertinents pour des décisions opérationnelles spécifiques de croissance, de compétitivité et de valorisation de leur positionnement stratégique sur le marché", a-t-il précisé, notant l'importance de l'apport attendu de ses résultats à une connaissance plus actualisée des structures économiques du pays. 
 Dans ce cadre, M. Lahlimi a souligné que les enquêtes de structure auprès des entreprises, au-delà de leurs objectifs au service de l'entreprise et de la mise à niveau régulière de la Comptabilité nationale, constituent la source principale par laquelle s'alimente une politique économique nationale et c'est de la crédibilité de leurs résultats, que celle-ci puise, dans la durée, son contenu en potentiel de croissance et de progrès social.
 Il a ainsi précisé que des résultats de cette enquête dépendent également la préservation de la richesse informationnelle des Comptes nationaux du Maroc, de leur conformité à la norme des Nations unies et de leur comparabilité internationale, relevant ainsi que le Royaume a procédé à des changements successifs des années de base de ses Comptes nationaux, la dernière en date étant celle de 2007 et la prochaine prévue de 2014, dans la mesure où à chacune de ces échéances une Enquête nationale de structure auprès des entreprises est programmée pour actualiser les données sur les structures de l'économie nationale.
 Aussi, la Comptabilité nationale utilisera les mêmes données contenues dans l'enquête pour le passage à l'année de base 2014, avec l'obligation, pour les années à venir, de respecter la volonté du Royaume et ses engagements internationaux vis-à-vis notamment de l'ONU et du FMI, et de renouveler, tous les cinq ans, l'année de base des Comptes de la Nation, a-t-il expliqué. 
 Et de mentionner que les changements d'année de base ne manquent pas, en général, d'apporter des réévaluations de l'ensemble des agrégats économiques, mettant l'accent sur le cas précisément du Maroc où, avec le passage de ses Comptes nationaux à l'année de base 2007, une réévaluation de l'ensemble des agrégats économiques a été faite. 
 Il a, dans ce sens, cité l'exemple du PIB de l'année 2007, qui s'élève, désormais, à 647,5 milliards de dirhams (MMDH) au lieu de 616,2 MMDH en base 1998, soit une réévaluation à la hausse de 5,1 % et un gain par habitant de 1014 dirhams, notant que la réévaluation de l'ensemble des agrégats est mise à la disposition des entreprises et de l'opinion publique.
M. Lahlimi s'est dit convaincu que, dans l'exercice de leurs fonctions au cours de l'ENSE 2015, les enquêteurs, les contrôleurs et les superviseurs, relevant de la direction régionale du HCP à Tanger, trouveront le meilleur accueil auprès des entreprises dans la région de Tanger-Tétouan, plaidant pour l'adoption de la célérité et de la précision dans le remplissage des questionnaires, afin d'avoir des indicateurs de qualité d'aide à la décision, aussi bien pour les chefs d'entreprises que pour les décideurs politiques.
 Le responsable a, à cet égard, mis l'accent sur la valeur ajoutée spécifique apportée par la région de Tanger-Tétouan, au cours des dernières années, à l'économie et à la société marocaine, et le dynamisme de ses entreprises et de ses ressources humaines, notant que ce dynamisme est en passe de modifier la hiérarchie des régions dans la géographie économique du Maroc longtemps dominée par Casablanca et sa région.
 L'ENSE 2015 vise à mettre à la disposition des opérateurs économiques, publics et privés, des indicateurs qui renseignent sur les structures de production et de consommation des secteurs d'activité et sur le comportement des entreprises en matière d'emploi, d'investissement et de financement, et à avoir des indicateurs qui devraient donner aux entreprises la possibilité d'évaluer leurs positions compétitives et les opportunités d'investissement et d'intégration économique.
 Cette enquête, qui couvre l'ensemble du territoire national, ciblera tous les secteurs économiques du Royaume à l'exception de l'agriculture, et sera menée auprès d'un échantillon de plus de 15.000 entreprises organisées représentatif de toutes les branches d'activité des secteurs de la pêche, des mines, des industries de transformation, de la construction, du commerce et des services, dont environ 1.314 entreprises relèvent de la région de Tanger-Tétouan, précisent les responsables du HCP.
 L'enquête sera réalisée durant la période mai-décembre 2015 pour la collecte des informations sur les activités des entreprises au titre de l'exercice comptable de 2014, avec la mobilisation d'environ 250 cadres et ingénieurs statisticiens, dont une dizaine au niveau de la région de Tanger-Tétouan, qui vont être appuyés et encadrés de façon permanente, lors de l'exécution de l'enquête de structures, par des superviseurs devant assurer la formation, le suivi technique et le contrôle du travail des enquêteurs sur le terrain, et seront en contact permanent avec les responsables centraux de l'opération, ont-ils poursuivi.
 Ainsi, pour assurer la qualité et la célérité aux résultats de l'enquête, une application informatique modulable serait installée au niveau des directions régionales du HCP, ce qui offrira la possibilité de publier les premiers résultats au début de 2016. 
 Cette réunion s'est déroulée en présence notamment du wali de la région de Tanger-Tétouan, Mohamed El Yaakoubi, des représentants des entreprises, des fédérations sectorielles et Chambres professionnelles, des organismes publics et d'autres institutions publiques et privées.

Lundi 8 Juin 2015

Lu 719 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs