Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Education en milieu rural : L’école publique est tributaire de l’amélioration des conditions des enseignants




Du 13 au 15 janvier courant, quelque 250 enseignants  venus de toutes les régions du Maroc se sont réunis à Marrakech pour prendre part au 1er Forum des enseignantes et des enseignants exerçant dans le milieu rural.
Initié par le Syndicat national de l'enseignement (SNE), affilié à la FDT, ce Forum se veut un espace de débat et de réflexion sur l'école publique en milieu rural, ses problèmes et ses perspectives.
L'école publique en milieu rural connaît de nombreux dysfonctionnements du fait que le programme d'urgence établi par le ministère de l'Education a échoué dans sa mission, censée alléger les souffrances qu'endurent les enseignantes et les enseignants de ce milieu. C'est ce qu'a déclaré le secrétaire général du Syndicat national de l'enseignement, Abdelaziz Ioui, qui a ouvert les travaux  de ce Forum. Tout en indiquant que l’évolution de l’école publique est tributaire de l’amélioration des conditions des enseignants, il a tenu à préciser également que tous les gouvernements qui se sont succédé n'avaient pas eu de visions claires concernant l'école publique particulièrement dans le milieu rural. A défaut d'une politique à même de généraliser la scolarisation dans la campagne, et ce depuis des décennies, de motivations, et de conditions de travail dont les déplacements de et vers leur école,  tout le système éducatif  reste déséquilibré, a-t-il fait savoir.
Le ministère de tutelle est aujourd'hui appelé,  plus que jamais, à intervenir et prendre des mesures appropriées afin de mettre terme à la détérioration de la situation de cette catégorie qui  représente pourtant 60% de l’effectif des enseignants du Royaume.
Par ailleurs,  et à l'issue des ateliers organisés par le SNE pour débattre de l'école publique, de l'éducation pour tous et des conditions de travail dans le monde rural, plusieurs observations et propositions ont été faites par des participants lors de la séance plénière.
Cette rencontre a connu d'autres interventions, notamment celle de Mohamed Aziz Loukili,  Ibrahim Baamrani et Jamal Bendahmane portant respectivement sur l'école rurale, les mesures à prendre pour l'évolution de l'école publique, ainsi que le rôle des différents acteurs actifs de l'enseignement.
Le Forum a été marqué par la participation de délégations de syndicats étrangers notamment français, espagnol et hollandais et de représentants de l'Internationale de l'éducation (IE) qui avaient, présenté les expériences de leur pays dans le secteur de l'enseignement en milieu rural.   
Outre les débats et les ateliers, nombre de courts métrages sur le même thème ont été projetés.

Larbi Bouhamida
Vendredi 20 Janvier 2012

Lu 1596 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs