Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’EMDC planche sur la création d’une coordination nationale des ONG modernistes




L’EMDC planche sur la création d’une  coordination nationale des ONG modernistes
Après avoir exprimé ses vives préoccupations face à la 
prolifération ces derniers mois des discours appelant à la haine, à l’apostasie et au meurtre, l’Espace moderniste pour le développement et la coexistence (EMDC) a tenu une réunion le 3 janvier au 
secrétariat régional de l’USFP à Casablanca pour 
se concerter et prendre 
contact  avec les différentes structures qui ont répondu 
à l’appel de l’EMDC.
 
Partant de l’appel lancé par l’Espace moderniste pour le développement et la coexistence (EMDC) aux différentes associations civiles ainsi qu’à toutes les composantes et militants de la démocratie moderniste et progressiste, une réunion s’est tenue le 3 janvier dernier au secrétariat régional de l’USFP aux fins de concertation et de prise de contact entre ces différentes structures qui ont répondu à l’appel de l’EMDC.
Cette rencontre a été organisée suite à la vague d’excommunications qu’a connues le Maroc récemment, et qui sont le fait de fqihs et de cheikhs autoproclamés, en plus d’individus qui se présentent comme appartenant au courant de l’islam politique. Cette tendance à l’excommunication passe à travers la mise en ligne de vidéos excluant de l’islam bon nombre de personnalités politiques et intellectuelles accusées d’athéisme et de déviance confessionnelle, en plus du communiqué publié par une certaine Jamaâ de l’unicité et du jihad au Maroc.
L’appel à la réunion susmentionnée se justifie donc par la nécessité de réagir face au danger de cette pratique de l’excommunication et de la menace terroriste, lesquelles n’atteignent plus seulement les personnes ciblées mais ont des répercussions qui rejaillissent également sur les institutions religieuses mises en doute et dont la crédibilité est désormais écornée, en plus de l’ensemble de la société et de l’Etat qui se trouvent touchés tant sur les plans économique que social, culturel et juridique.
C’est donc pour ces considérations que les associations civiles ont appelé à cette rencontre, un pas qui s’inscrit dans le cadre de toutes les initiatives déjà entreprises, localement mais aussi à l’échelle nationale, et qui ont été soutenues et encouragées. Le débat entre les participants à la réunion a porté sur la menace terroriste et excommunicatrice qui pèse sur l’ensemble de la société marocaine ; une réflexion a également été menée sur l’opportunité de lier la liberté de penser, la liberté de conscience et les droits humains aux questions de développement social et économique du pays, se fondant sur les points fondamentaux du droit à une vie digne, de la lutte contre la discrimination et la violence contre les femmes, de la question des retraites, du silence du gouvernement face à ceux qui pillent les ressources publiques et de l’attaque menée contre les acquis politiques et sociaux réalisés par les Marocains, hommes et femmes, du fait de leurs efforts et de leurs sacrifices, de la question de la mise en œuvre de la Constitution sur le principe de la démocratie participative…. 
Les participants à la rencontre ont encore appelé et rappelé le rôle du ministère des Habous et des Affaires islamiques dans les questions religieuses et le contrôle des mosquées, essentiellement dans le fait de veiller à leur neutralité dans les questions sociétales qui se caractérisent par la pluralité des opinions et par l’effort de jurisprudence. La rencontre a aussi décidé d’un appel à élargir la discussion aux différentes associations de droits, féministes, sociales, en plus des partis politiques, des syndicats, des hommes et femmes de religion éclairés et des intellectuels pour encourager l’ensemble de la population à s’impliquer dans la lutte pour la défense de la liberté d’opinion et de conscience, dans l’objectif de passer de la réaction à l’action proprement dite au sein de la société, afin de s’engager dans la bataille politique, sociale et culturelle placée sous le signe de la modernisation de la société et des questions se rapportant à l’Etat et à ses différentes institutions religieuses et politiques, absentes du débat en cours.
Et donc, se basant sur les propositions émises par les participants à la réunion, il a été décidé de mettre en place un premier noyau qui se chargerait des différentes actions futures en vue de prendre langue avec d’autres structures associatives pour créer une coordination entre les différentes composantes réunies. Il a été également décidé de créer une page sur le réseau social Facebook qui ferait connaître et assurerait la diffusion des points de vue et des prises de positions de tous et de chacun. Le noyau ainsi constitué devra également rédiger un communiqué qui fait suite à cette première réunion, avec l’obligation d’inviter les nombreuses structures associatives, politiques et syndicales en vue de leur adhésion à cette initiative, en plus de tous ceux et toutes celles qui pourraient et voudraient se joindre au mouvement. Une plateforme de discussion devra également être proposée aux autres composantes démocratiques, progressistes et modernistes, dans la pespective d’une deuxième réunion qui devait se tenir le 6 janvier à 19 heures au secrétariat régional de l’USFP et dont l’ordre du jour serait la définition et la discussion des actions concrètes qui devront être lancées afin d’élargir le champ d’action le plus possible et d’organiser ce que les participants entrevoient comme un colloque de réflexion qui serait aussi un forum pour définir une action stratégique sur le sujet.
 

W.A
Mercredi 8 Janvier 2014

Lu 847 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs