Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’“ELITE” en faveur de la PME et de son accès aux marchés des capitaux

Partenaire académique local, l’ISCAE a la charge de former les dirigeants sélectionnés




La Bourse de Casablanca a lancé, mardi dernier, un concept inédit au Maroc dans le but de développer le marché financier à l'échelle nationale et régionale.
Il s’agit d’ELITE, un programme d’identification, de formation et d’accompagnement de PME pour accéder aux marchés des capitaux, en somme des  moyens de financement autres que bancaires. Et c’est aujourd’hui, vendredi, que le Groupe ISCAE, partenaire académique local, démarre à l'ISCAE-Casablanca, la formation d’une promotion de 12 dirigeants de PME sélectionnés par la Bourse de Londres.
«Initiative innovante, ELITE est construit de façon à amener les entreprises qui y adhèrent à identifier leurs problématiques et à mettre en place les mesures adéquates pour les résoudre», fait ressortir la Bourse de Casablanca dans un communiqué parvenu à Libé. Et de mettre en relief qu’en fin de parcours, ces entreprises, qui ont accès à une plateforme digitale qui regroupe l'ensemble de la communauté ELITE, peuvent ainsi obtenir le label ELITE qui leur garantit une visibilité certaine auprès des investisseurs nationaux et internationaux tout en leur facilitant le financement.
S’exprimant lors de la cérémonie du lancement officiel organisée dans la capitale économique, Mamoun Bouhdoud, ministre délégué auprès du ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, chargé des petites entreprises et de l'intégration du secteur informel, a souligné que ce programme contribuera au renforcement de la compétitivité des entreprises nationales pour être en phase avec les exigences du marché financier.
Même son de cloche du côté de Karim Hajji, DG de la Bourse de Casablanca, qui a tenu à réitérer, à cette occasion, que ce programme permettra aux entreprises nationales de profiter de l'expertise d'un réseau d'experts et d'investisseurs marocains et étrangers outre l'accès direct au marché des capitaux précisant que la Bourse de Casablanca a justement adapté ce programme aux exigences de ces entreprises marocaines pour répondre au mieux à leurs besoins.
Dans la foulée, la Bourse de Casablanca fait savoir que pour déployer le programme ELITE, elle a sollicité l'implication de partenaires prestigieux à l’instar des banques, des cabinets de conseil financier, des cabinets juridiques, des fonds d'investissement, des cabinets d'audit et d'expertise comptable, et ce sans oublier l’établissement partenaire en charge de la formation dans le Royaume, en l’occurrence le Groupe ISCAE.
Ainsi, développé au Maroc par la Bourse de Casablanca, en partenariat avec les Bourses de Londres et de Milan et en collaboration avec des universités internationales prestigieuses (Imperial College et Bocconi) et le Groupe ISCAE, ce programme constitue, en effet, une plate-forme adéquate au profit des entreprises.
«Au Maroc, 1er pays non européen à le développer, ELITE a pour objectif de combler l'écart entre les exigences du marché des capitaux et la réalité des entreprises marocaines et notamment les PME», ajoute le communiqué de la Bourse soulignant que ledit programme a été développé par le London Stock Exchange Group (LSEG) et déployé pour la 1ère fois en 2012 par sa filiale Borsa Italiana en Italie.
Et d’indiquer, à ce propos, que le programme a été adapté et mis en place au Royaume-Uni en 2014 et dans plusieurs pays d'Europe en 2015 notant que c’est parce qu'ELITE forme un écosystème dynamique, bâti autour de l'entreprise pour soutenir et favoriser l'innovation, l'entrepreneuriat et la croissance, qu’il connaît depuis son lancement un véritable succès.
«A ce jour, il regroupe plus de 320 entreprises qui opèrent dans des secteurs divers, plus de 150 partenaires et près d'une centaine d'investisseurs institutionnels», poursuit-on de même source rappelant qu’en juin 2014, la Bourse de Casablanca a signé lors d'une cérémonie présidée par le Souverain, un partenariat avec le LSEG dans le but de développer le marché financier à l'échelle nationale et régionale.
Par ailleurs, l’on signale dans un communiqué de l’ISCAE parvenu à Libé que le Groupe accorde un intérêt particulier à la PME et diversifie son offre pédagogique à travers des enseignements en relation avec les marchés financiers et les enjeux liés au financement de marché précisant que c’est dans le cadre de la stratégie du Groupe à l’horizon 2020 qui combine ouverture à l’international et proximité avec le monde pratique de l’entreprise, que s’inscrit la signature de conventions multipartites du genre ELITE. Et de faire remarquer, à ce titre, qu’en intégrant le Groupe ISCAE dans l’écosystème ELITE, les PME auront accès à une «Learning Community» à la fois globale (Imperial College et Bocconi) et locale (Groupe ISCAE) puisque la formation sera adaptée aux besoins et aux spécificités des entreprises marocaines.

Meyssoune Belmaza
Vendredi 8 Avril 2016

Lu 1143 fois


1.Posté par Malik le 07/04/2016 22:29
Le gros problème , c'est qu'aux Maroc il n'y a quasiment que les sociétés cotés en bourse qui payent l'impot sur les sociétés et pourquoi donc? Parce que les sociétés non côtés qui ne sont pas soumises à la publication d'information financières vérifiés par les grands cabinets d'audit et qui ne sont pas sous le contrôle du gendarme de la bourse marocaine , s'amusent à faire en sorte de présenter d'année en année un résultat fiscal nul pour ne pas payer l'IS. Et pourquoi donc? Tout simplement parce que les normes comptables ne sont pas respectés et que bien souvent les comptables agrées sont de mèches avec les dirigeants de PME. Qui va investire dans des titres de sociétés dont l'information financière est plus que douteuse? Encore une foix, on met la charrue avant les boeufs.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs