Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’EIIL poursuit son avancée vers Bagdad en dépit des menaces de frappes de drones

Les Etats-Unis et l’ONU évacuent leur personnel diplomatique de la capitale irakienne




L’EIIL poursuit son avancée vers Bagdad en dépit des menaces de frappes de drones
Les jihadistes se sont emparés lundi de certains secteurs d'une ville stratégique du nord-ouest de l'Irak, poussant à la fuite la moitié de la population, une nouvelle avancée survenue alors que Washington a envisagé des frappes de drones pour aider le gouvernement irakien.
Les Etats-Unis, qui se sont militairement retirés d'Irak fin 2011, ont par ailleurs discuté avec l'Iran de la réponse à l'avancée jihadiste mais ont exclu toute coopération militaire avec Téhéran, avec qui ils n'ont plus de relations diplomatiques depuis 34 ans. Les Etats-Unis ont demandé à ce sujet à Téhéran de ne pas agir en Irak de manière "confessionnelle", c'est-à-dire en s'abstenant d'attiser les tensions entre chiites et sunnites, selon la porte-parole du département d'Etat Jennifer Psaki.
La semaine passée, lors d'une offensive fulgurante, les jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) -qui bénéficient notamment du soutien de partisans du régime déchu de Saddam Hussein- ont pris le contrôle de la deuxième ville d'Irak, Mossoul, d'une grande partie de sa province Ninive (nord), de Tikrit et d'autres secteurs des provinces de Salaheddine, Diyala (est) et Kirkouk (nord). Lundi, les insurgés tentaient de s'emparer de la totalité de Tal Afar, une enclave chiite dans la province majoritaire sunnite de Ninive. Stratégique, cette ville est située à 380 km au nord-ouest de Bagdad sur la route vers la frontière syrienne, alors que l'EIIL aspire à créer un Etat islamique dans la zone frontalière.  Les forces de sécurité ont affirmé qu'elles avaient repoussé l'assaut des insurgés, mais plusieurs responsables et un habitant de la ville ont assuré que les insurgés avaient pénétré dans Tal Afar. Un responsable du gouvernement provincial de Ninive a même annoncé qu'ils en avaient pris le contrôle total. 
Quelque 200.000 personnes -soit la moitié de la population de Tal Afar et de ses environs- ont fui en raison de l'avancée des jihadistes, selon un responsable municipal, Abdulal Abbas, qui a réclamé une aide internationale.La veille, les insurgés s'étaient emparés d'Al-Adhim, dans la province de Diyala.
Après plusieurs jours de débandade, les forces de sécurité irakiennes ont pourtant affirmé dimanche avoir "repris l'initiative", assurant avoir tué 279 insurgés et repris samedi deux villes au nord de la capitale.
L'EIIL, connu pour ses exactions en Syrie où il est très actif, a annoncé de son côté sur Twitter avoir massacré 1.700 chiites membres des forces de l'armée de l'air, une affirmation qui n'a pu être vérifiée de manière indépendante, mais qui a provoqué une vive condamnation des Etats-Unis.
Inquiets de la situation, les Etats-Unis, l'Australie mais aussi l'ONU ont commencé à évacuer une partie de leur personnel diplomatique de Bagdad. Cinquante-huit des quelque 200 employés internationaux de l'ONU sont ainsi partis lundi pour Amman "avec pour objectif de les réinstaller à Erbil", dans le nord de l'Irak, a annoncé l'organisation.
 

AFP
Mercredi 18 Juin 2014

Lu 428 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs