Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

«L’Aube du monde» bientôt à Rabat




Dans le cadre de son programme cinéma pour l’année 2009-2010, l’Institut français de Rabat propose aux cinéphiles marocains «L’Aube du monde », un long-métrage de Abbas Fahdel. Et ce  samedi 12 décembre 2009 à la Salle 7ème Art à 18h30 et dimanche 13 décembre 2009 à la Salle Gérard Philipe à la même heure.
 Du cinéma épuré et dépouillé comme un drame à l'antique fourbi par le destin et la fatalité, dans une région qui n'a que la guerre pour horizon. L'action de «L'Aube du monde» se déroule dans les marécages du delta du Tigre et de l'Euphrate, au sud de l'Irak. «Cette région, située à cheval sur la frontière avec l'Iran, est réputée pour être le pays du mythique Jardin d'Eden, explique Abbas Fahdel. C'est là que vivent les tribus des Maadans, appelés aussi les Arabes des marais. C'est là aussi que se sont réfugiés les vaincus des batailles qui ont marqué l'histoire de l'Irak, et plus récemment les déserteurs de la guerre Iran-Irak et les survivants de l'insurrection de 1991 contre Saddam Hussein. Pour faire disparaître de la carte ce sanctuaire difficile à contrôler, Saddam Hussein avait ordonné d'assécher les marais, provoquant un désastre écologique et humain majeur."
Le synopsis de ce magnifique film veut que «Mastur et Zahra aient grandi dans le sud de l'Irak, entre le Tigre et l'Euphrate.  Juste après leur mariage, la Guerre du Golfe éclate. Mastur est enrôlé de force, envoyé sur le front. Sur le champ de bataille, il se lie d'amitié avec Riad, jeune soldat bagdadi.  Mortellement blessé, Mastur promet à Riad de veiller sur Zahra une fois la guerre terminée... »
«L'Aube du monde» est une vraie surprise. Servi par une photographie splendide, le film emprunte des détours sinueux, oscille entre espoir et désolation, et s'approche de la fantasmagorie.  Son réalisateur Abbas Fahdel sait composer un plan, mais réussit beaucoup moins à insuffler aux acteurs l`énergie vitale qui ferait de sa première mise en scène une œuvre bouleversante. Etait-il nécessaire d'avoir recours à une intrigue simpliste de roman photo où chaque personnage est figé?
Dans ce sens, Abbas Fahdel a une explication particulière pour  les raisons qui l'ont amené à s'intéresser au sort des Arabes des marais. «C'est parce que justement leur sort n'intéresse pas grand-monde. Quand Saddam Hussein a lancé sa compagne d'extermination à leur encontre, personne ou presque ne s'en est ému, pas plus en Irak qu'à l'étranger. L'indifférence des non-Irakiens peut s'expliquer par le fait qu'ils ignorent l'existence même des Arabes des marais. Pour ce qui est des Irakiens, beaucoup d'entre eux méprisent les habitants des marais au point d'utiliser le mot "maadan" comme une insulte synonyme d'arriéré et de sauvage. Saddam Hussein lui-même les considérait avec mépris, allant jusqu'à les qualifier publiquement de menteurs et de voleurs sans morale. En fait, l'extrême pauvreté des Maadans et leur mode de vie primitif, inchangé depuis des siècles leur ont valu d'être placés au plus bas de l'échelle sociale en Irak.»

Un film multi-récompensé
Depuis sa présentation en première mondiale au Festival international de Pusan, «L'Aube du monde» a tourné dans les festivals et remporté de nombreuses récompenses, dont le Grand prix au Gulf film festival, les Prix du public et du jury NETPAC au Festival international du film asiatique de Vesoul, le Trophée du premier scénario, décerné par le CNC, et le Grand prix du meilleur scénariste, décerné sous le parrainage d'Arte, France Culture et le CNC.


Mounir Adil
Jeudi 20 Août 2009

Lu 272 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs