Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Atletico accroché par Chelsea

Un retour «show» à Stamford Bridge




L’Atletico accroché par Chelsea
L’Atletico, meilleure défense d’Espagne, s’est heurté mardi contre Chelsea à une arrière-garde tout aussi hermétique, concédant un match nul 0-0 à Madrid en une demi-finale aller de Ligue des champions qui laisse tous les scénarios ouverts avant le match retour mercredi prochain.
Il y a eu des tacles, de l’engagement, de la stratégie, mais de jeu, très peu. La faute à un Chelsea déterminé à attendre, fort de la défense la plus imperméable du Championnat d’Angleterre et de la perspective d’un match retour dans son antre de Stamford Bridge.
Du coup, pour sa première demi-finale de C1 depuis 40 ans, l’”Atleti” a été contraint de jouer contre-nature, c’est-à-dire en ayant la possession du ballon. 
Et malgré une louable volonté d’enflammer le match et plusieurs occasions claires en fin de rencontre, on a le net sentiment que les Madrilènes ont laissé les Londoniens repartir avec ce qu’ils étaient venus chercher: un nul sans but.
Dans cette optique, José Mourinho avait choisi d’aligner trois milieux défensifs: David Luiz, Frank Lampard et John Obi Mikel.
Contraint par l’enjeu et poussé par son public, c’est l’Atletico qui a tenté de faire le jeu en première période. Mais, privés d’espaces, les “Colchoneros” n’ont eu d’autre choix que de recourir aux frappes lointaines (2, 34, 45+1), aux grands ballons aériens et aux coups de pied arrêtés.
C’est d’ailleurs sur une phase statique que Koke a généré la meilleure occasion de l’”Atleti” en première période, enroulant un corner direct sous la barre du gardien Petr Cech, contraint à une claquette.
Cech puis Terry sortent sur blessure (Inter titre)
Mais, coup dur pour Chelsea, le portier s’est blessé en retombant sur une épaule et c’est le vétéran Mark Schwarzer (41 ans) qui a été contraint de prendre sa place (18).
Ça n’a pas changé grand-chose au scénario du match. Il a fallu près d’une demi-heure pour voir les Blues frapper au but, avec un tir trop enlevé de Ramires en contre-attaque (28).
Les hommes de José Mourinho ont d’ailleurs souvent semblé jouer la montre, restant au sol après les chocs et tardant sur les remises en jeu.
L’attaquant Fernando Torres, de retour au stade Vicente-Calderon sept ans après avoir quitté son club de coeur, était de toute façon trop isolé en pointe. Et le gardien Thibaut Courtois n’a quasiment rien eu à faire.
Après la pause, le scénario n’a pas bougé d’un iota. On a certes eu droit à une frappe de Lampard bien captée par Courtois (48), une autre de Torres également stoppée (59), ainsi que deux bonnes tentatives de Diego (55, 60) pour les Madrilènes.
Mais l’enchaînement des fautes et des temps morts continuait, jusqu’à la sortie du capitaine des Blues John Terry, à son tour touché (73), puis le carton jaune adressé au capitaine “rojiblanco” Gabi, supendu au match retour.
L’Atletico a bien tenté d’accélérer dans les dernières minutes mais il a manqué de justesse dans la finition (79, 84). Et le résultat est resté vierge. 
Bilan: l’Atletico est toujours la seule équipe invaincue en Ligue des champions cette saison, mais si elle veut jouer sa première finale de C1 depuis 1974, il lui faudra trouver la clé du cadenas londonien la semaine prochaine.


Ils ont dit
 
José Mourinho (entraîneur de Chelsea): “Ce résultat implique que les détails seront encore plus importants lors du match retour. Nous avons perdu quatre joueurs lors de ce match (deux blessés, deux suspendus, NDLR) mais nous nous battrons. Ivanovic sera de retour, Schwarzer a montré qu’on pouvait lui faire confiance, et des joueurs qui ne jouent pas beaucoup comme Ashley Cole ont fait une performance épatante. Avant ce match, on parlait de jouer le match de notre vie, maintenant il va falloir le faire à Stamford Bridge. (Sur l’Atletico) Je crois que pour la première fois ils ont joué un match ici où ils devaient essayer de gagner, parce que contre Milan et Barcelone ils avaient des résultats favorables à l’aller. C’est une équipe très difficile à jouer, très physique, fantastique sur coups de pied arrêtés mais notre équipe a très bien défendu.”
 
Diego Simeone (entraîneur de l’Atletico): “Cela a été un match classique des demi-finales de Ligue des champions. Chacun a suivi ses objectifs, le nôtre était de marquer, quant à eux ils ont très bien défendu. Cela laisse la confrontation ouverte chez eux. Ils joueront à domicile et ils seront confortés. Nous verrons ce qui se passera la semaine prochaine. Nous avons tenté de rechercher des alternatives pour marquer. Notre intention a été de jouer pour marquer mais l’adversaire a très bien défendu. Il faudra voir la semaine prochaine si ce 0-0 est bon pour nous ou pour eux.”
 
Fernando Torres (attaquant de Chelsea): “L’Atletico peut te tuer en contre-attaque avec Diego Costa et +El Guaje+ (Villa), ou Diego Costa tout seul, donc il fallait éviter cela. Nous conservons nos chances, c’est un bon résultat pour les deux équipes. Nous essaierons de ne pas concéder de buts à Stamford Bridge. La demi-finale reste ouverte, c’est un résultat favorable aux deux équipes en fonction de comment on le voit: nous allons jouer le retour à la maison mais chaque but de l’Atletico nous contraindra à en marquer un de plus.”
AFP


Jeudi 24 Avril 2014

Lu 368 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs