Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Association des amateurs de musique andalouse au Maroc : Inauguration de la nouvelle saison




L'Association des amateurs de musique andalouse au Maroc : Inauguration de la nouvelle saison
L'Association des amateurs de musique andalouse au Maroc, a inauguré  la nouvelle saison samedi 16 octobre, en organisant un grand concert à la salle Paradise, un concert animé par l'orchestre de Tétouan sous la présidence de Mehdi Cheachouââ.
Nombreux étaient les personnes qui sont venues s'imprégner des airs de la musique Al Ala, une musique qui regagne de l'intérêt notamment parmi les jeunes. L'Association des amateurs de musique andalouse au Maroc agit justement dans le sens de la promotion de cette musique séculaire. Pour ce faire, elle a inauguré récemment à Casablanca "Dar Al Ala", une sorte de temple de la musique andalouse et un complexe où l'on trouve tout ce qui se rapporte à cette musique.
On y donne des cours, sous la houlette de Bajeddoub, on peut s'initier à l'apprentissage musical, par le musée qui contient des instruments, des manuscrits et des photos d'anciens  chanteurs et  des enregistrements.  On peut aussi s'enquérir des différentes étapes que la musique andalouse a parcourues.
D'ores et déjà, on s'active à aller découvrir ce haut lieu de la musique et de se familiariser avec l'art d'Al Ala qui fait partie intégrante de notre civilisation et de notre identité.
Cette Association s'emploie depuis des décennies à préserver et promouvoir la musique Al Ala, en publiant des écrits consacrés à cette musique et surtout en recueillant les morceaux qui étaient voués à la disparition. Elle a accompli un travail très important dans ce sens sans tapage. D'ailleurs, "La Maison d'Al Ala" dont le siège est au quartier Habous à Casablanca, un quartier qui représente en fait l'âme de la métropole, a été conçue et réaménagée dans les règles de l'art. Tout a été scrupuleusement respecté : l'architecture, les matériaux de construction et même l'insonorité, vu que cette bâtisse se trouve dans un quartier résidentiel et qu'on a donc tout fait pour ne pas déranger les habitants. Mounir Safrioui, l'ingénieur qui s'est occupé de la restauration de la bâtisse, a tenu à respecter l'esprit du quartier et la spécificité de son architecture.
L'Association compte parmi ses membres d'illustres personnes, représentant plusieurs secteurs d'activités et de nombreuses villes. Toutes ces personnes déploient un travail énorme et font preuve d'un esprit d'altruisme à toute épreuve.

PAR ABDESLAM EL KHATiB
Samedi 23 Octobre 2010

Lu 772 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs