Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Association africaine de l’eau en conclave au Maroc

Une plate-forme de réflexion et de propositions




Les Assises de l'Association africaine de l’eau constituent une plate-forme de réflexion autour des solutions adaptées à l’Afrique en matière de l’eau, a indiqué, mardi à Skhirat, le directeur exécutif de l’Association africaine de l’eau (AAE), Sylvain Usher.
Cette réunion de haut niveau permettra de formuler des solutions devant remédier aux problèmes de l’eau et de l’assainissement en Afrique et aussi de donner une meilleure perception des défis majeurs du secteur, a-t-il  souligné à la deuxième journée des Assises de l’AAE, organisées sous le thème "Eau et assainissement en Afrique : défis et perspectives".
Il a ainsi mis en exergue les problèmes auxquels sont confrontées les sociétés d’eau en Afrique, tels l’impact des changements climatiques, la politique inadéquate, les réformes institutionnelles, le mauvais suivi du secteur, la faible intégration des évolutions technologiques, notant que l’action de l’AAE en la matière consiste en la mise en œuvre de plusieurs projets et programmes financés par des institutions partenaires en vue d’améliorer les performances des entreprises.
Sylvain Usher a fait savoir que parmi les objectifs stratégiques de l'AAE, figurent la promotion de partenariats pour l'amélioration des performances, le renforcement des capacités et le partage des connaissances, ainsi que l'engagement des actions envers les réseaux institutionnels afin d'améliorer la visibilité de l'Association.
Le secteur de l’eau au Maroc est assez bien développé. Cette rencontre est sans nul doute une occasion pour partager avec les opérateurs du secteur l’expérience marocaine, qui demeure un modèle à adopter et à partager, a-t-il affirmé, relevant que le taux de couverture et d’accès à l’eau potable au Maroc est l’un des plus élevés en Afrique.
De son côté, le directeur régional du programme USAID Afrique de l’Ouest pour l’approvisionnement en eau, l’assainissement et l’hygiène (USAID WA-WASH), Lakhdar Boukerrou, a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que l’AAE demeure l’une des principales organisations bénéficiaires des services et financement de ce programme, qui se focalise, outre l’approvisionnement en eau, sur le développement des capacités des institutions régionales africaines.
Ce programme assure la formation des staffs en matière de gestion des projets, des ressources humaines et de gestion financières, a-t-il soutenu, ajoutant que la plateforme gestion et partage de connaissance va être lancée lors de ces Assises en vue de faciliter l’accès à l’information pour les membres de l’Association.
Ce programme accompagne l’AAE pour développer son plan stratégique 2018/2022, et aussi pour élaborer une liste d'activités génératrices de revenus à adopter par l’Association.
Les travaux de la 2ème journée des Assises de l’AAE ont porté notamment sur le bilan et les perspectives des activités du Conseil scientifique et technique (CTS) de l’AAE au titre de l’année 2016/2017, à travers l’évaluation périodique des projets en présence des bailleurs de fonds, l’évaluation du forum des femmes professionnelles du secteur de l’eau et de l’assainissement, tenu lors du 18ème congrès AAE de Nairobi 2016, l'élaboration d’une feuille de route pour la préparation du forum des femmes professionnelles du prochain congrès de Bamako en 2018, la promotion dudit congrès et l'élaboration d’un catalogue pour les master class à réaliser en 2017.
Cette journée a été également marquée par la présentation de la feuille de route du 19ème Congrès AAE Bamako 2018, en présentant l’état d’avancement des activités de ce congrès qui sera organisé sous le thème "Accélérer l’accès à l’eau et l’assainissement pour tous en Afrique, face au changement climatique".
Des comités spécialisés ont également pris part aux travaux de cette journée en vue de débattre des projets et programmes mis en œuvre par l’AAE. Il s’agit respectivement des comités spécialisés de management, de gestion et technique et d’assainissement et environnement.
Initiées par l’ONEE, ces Assises qui se tiennent depuis le 13 jusqu’au 17 février à Skhirat et aussi à Rabat connaissent la participation de plus de 200 décideurs en provenance d’Afrique francophone et anglophone.
Cette rencontre continentale et internationale est l’occasion pour les responsables africains de débattre des défis auxquels le continent africain fait face en termes d’accès à l’eau potable et aux services d’assainissement, ainsi que des perspectives visant à améliorer l’accès à ces services de base indispensables pour le développement durable du continent.
Lors des Assises, les participants devront se pencher sur les différentes questions à l’ordre du jour de cette rencontre. Les réunions vont se dérouler dans le cadre des instances organisationnelles de l’AAE au niveau du comité scientifique et technique, du comité de direction, du comité de gouvernance et de l’assemblée générale.
Au niveau des thématiques, les participants auront à débattre de sujets liés aux problématiques de l’eau et de l’assainissement en Afrique au sein de comités spécialisés axant leurs réflexions sur quatre thèmes majeurs, à savoir la stratégie, l’administration/management, la gestion technique et l’assainissement/environnement, et ce pour relever les défis réels et prospecter les perspectives d’accès à l’eau et à l’assainissement, services fondamentaux pour les populations africaines.

Jeudi 16 Février 2017

Lu 998 fois


1.Posté par Muslim le 15/02/2017 18:38 (depuis mobile)
Le Maroc multiplie les initiatives pour se démarquer, ce qui est une bonne chose et finira par porter ses fruits, il faut rentrer dans le monde comme un dinosaure si on veut se faire une place....

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs