Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Association Essaouira Mogador dévoile son programme du mois de janvier




L’Association Essaouira Mogador a dévoilé, jeudi soir, son programme du mois de janvier 2017 marqué par la diversité et la richesse des activités culturelles et artistiques.
Le programme comporte la projection de films mondiaux célèbres et éclectiques, triés sur le volet dans le cadre de "Ciné-Souiri", tels que "1492: Christophe Colomb", réalisé par Ridley Scott, "Les choristes", réalisé par Christophe Barratier et "Confucius ", réalisé par Mei Hu. Au menu figure également la projection d’un documentaire intitulé "Essaouira, la mémoire ruinée" (1918- 1949), réalisé par Abdel Souiri, suivi de débat, avec l'intervention de Abdelkader Mana et Mohamed Zirari.
Les activités culturelles programmées comprennent également le vernissage de l'exposition de sculptures de Khalil Hilal (artiste d'Essaouira), le vernissage de l'exposition-photos de Abdallah Mira, à l'occasion de la Journée mondiale de la douane, en plus d’une soirée poétique, en hommage à la poète tunisienne Sonia Abdellatif, avec la participation de poètes d'Essaouira, Casablanca, Meknès et Tétouan, ainsi qu’une soirée de lecture poétique, avec la participation de poètes d'Essaouira. Le programme se clôtura en apothéose le 28 janvier avec une fête culturelle et artistique pour la célébration du Nouvel an amazigh 2967 avec la participation d’intervenants, poètes et artistes musiciens.
Créée en 1992 avec le concours de son président et fondateur André Azoulay, natif d’Essaouira, l’Association Essaouira Mogador se positionne comme un acteur majeur de la scène culturelle et associative à Essaouira. Elle  œuvre sans cesse pour la sauvegarde du patrimoine social, économique, urbanistique et culturel d’Essaouira, la promotion de la ville et de sa région ou bien encore le renforcement du tissu économique local.
Elle intervient auprès des plus hautes instances internationales pour défendre le dialogue entre les cultures et la paix entre les peuples.
L’Association Essaouira Mogador cristallise en quelque sorte au niveau local sa volonté d’ouverture et de diversité, mais aussi la passion qui anime son fondateur pour la création artistique et le patrimoine historique et humain de sa ville natale.

Samedi 7 Janvier 2017

Lu 489 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs