Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Algérie verrouille ses frontières

De conditions à n’en pas finir pour le rétablissement de la libre circulation avec le Maroc




L’Algérie verrouille ses frontières
Les gouvernants d’Alger développent des notions farfelues en matière de relations entre les pays. Le communiqué de presse  publié, avant-hier, par le ministère algérien des Affaires étrangères en est la parfaite illustration.
Dans ce communiqué, Alger veut « dicter », voire  « imposer » ses conditions au Maroc pour l’ouverture des frontières entre les deux pays. Les Algériens veulent ainsi que les autorités marocaines musellent la presse comme condition sine qua non pour ouvrir leurs frontières puisqu’ils considèrent que les médias marocains ne sont que des marionnettes manipulées par les autorités, et qu’il suffit que ces dernières appuient sur un bouton pour que tous marchent au pas et se taisent.
« Ouvrir les frontières entre les deux pays exige, comme le savent nos voisins marocains, des conditions primordiales relatives à l’arrêt immédiat de la campagne de dénigrement que mènent les sphères marocaines officielles et non officielles contre l’Algérie », précise ce communiqué de presse du ministère des AE.
L’Algérie appelle également les autorités marocaines à collaborer avec elle « pour mettre fin à l’introduction du haschich du Maroc en Algérie avant de discuter de l’ouverture des frontières ».
Selon la même source, l’Algérie refuse aussi la médiation de tiers dans ce dossier.
La dernière condition exigée est relative au dossier du Sahara marocain. Les caciques algériens exigent que le Maroc respecte leur position visant la création d’un Etat fantoche dépendant d’eux dans nos provinces sahariennes.
A noter, par ailleurs, que des avocats algériens avaient pris part à une manifestation organisée récemment en marge de la tenue, à Saidia, du congrès de l'Association des barreaux du Maroc, exhortant les autorités algériennes à ouvrir leurs frontières terrestres, ce qui avait provoqué l’ire d’Alger. Le communiqué de presse du ministère algérien des Affaires étrangères réplique à cet appel en alléguant que « l’Algérie n’accorde aucun intérêt à de telles déclarations, car la question de la réouverture des frontières est une question souveraine qui entre dans le domaine réservé exclusivement au gouvernement algérien ».

Mourad Tabet
Jeudi 20 Juin 2013

Lu 3910 fois


1.Posté par Hassan le 20/06/2013 14:53
Si c'est frontière ne sont pas ouverte d'ici quelques années, sa risque de nous couter très très cher, déjà que c'est la crise grave chez nous, moi je suis d'Agadir et je peux vous dire qu'il y a beaucoup de gens qui cherchent à rejoindre les deux bouts avant la fin du mois, c'est très dur, il n'y a plus de travail, les touristes sont radins, tout est cher ! c'est devenu invivable ....

2.Posté par ali le 20/06/2013 20:55
les autorités algériennes, ne pourraient imposer quoi que ce soit aux marocains .Le maroc est un pays qui a une histoire de 13 siecles , et le sahara est marocain et restera marocain . Les algériens oublient que l'extasie nous parvient de leur pays .

3.Posté par mohamedmoula le 21/06/2013 10:02
Si les frontières sont ouvertes par l'algerie, ca aura pour consequence une explosion sociale en algerie, car la majorité des algériens ne comprendront pas comment un pays comme le maroc, qui a moins de ressources naturelles que l'algerie.....etc, arrive a avoir un taux de croissance economique tres correct depuis plus de 10 ans, et que leur pays n'y arrive pas! Comment ce Maroc qui est tant diabolisé par les gouvernant algériens, arrive sur le terrain economique et social a réaliser ses objectifs, pendant le l'algerie amasse 200 milliards de dollars de reserves et que seuls 1000 personnes ( généraux; on se croirait dans une republique bananiere ). .... , en profite.( y en meme qui ont piqué la caisse, et se sont enfuit en suisse , ... )
A mon avis, pour le moment, la fermetures des frontieres par l'algerie, et une bonne chose pour le maroc.
Il faut laisser la cocotte minute algerienne exploser hors de chez nous.
Les dirigeants algériens savent tres bien que l'ouverture des frontières signifira la fin de leur emprise sur le pouvoir en algerie, alors ils gardent les frontières fermées et avancent pour les masses algériennes des conditions qu'ils savent irréalisables, et des explications qui ne sont que de la pure consommation médiatiques.
Pour etre plus clair, je dirai qu'il n'est pas dans l'interet du royaume du maroc, que l'algerie ouvre sa frontiere pour le moment, tant que les algerie ne se seront pas libérés.

4.Posté par khilli le 13/08/2013 03:00
le maroc a tres peu de retombe globalement du cote est , (incertitude totale) le progres ce trouve vers le nord, et l ouest

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs