Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Algérie poursuit sa campagne médiatique contre le Maroc

Arrestation de citoyens marocains pour raisons fallacieuses




L’Algérie poursuit sa campagne médiatique contre le Maroc
Depuis le début de l'été, les autorités algériennes, que ce soit au niveau central ou local, multiplient les annonces sur les arrestations de citoyens marocains pour "immigration clandestine", aux côtés d'une grande campagne médiatique sur les saisies de drogue en provenance du Royaume ou de produits de contrebande (hydrocarbures et alimentation) à destination du Maroc.
 Le dernier cas en date est le placement en détention préventive de quatre Marocains dans la wilaya d'Oum El Bouaghi, située à 500 km d'Alger et proche des frontières tunisiennes. Le parquet a décidé de les poursuivre pour "entrée clandestine et résidence illégale sur le territoire de la wilaya".
 Selon le quotidien +Le Soir d'Algérie+ de dimanche, les ressortissants marocains, âgés entre 21 et 25 ans, travaillaient dans un chantier chez un particulier dans le chef-lieu éponyme de cette wilaya. Ils ont été présentés, le week-end dernier, au procureur de la République dans la wilaya d'Oum El Bouaghi.
 Il y a trois jours, l'agence APS a rapporté la mise sous mandat de dépôt de cinq ressortissants marocains arrêtés à Bouira, à 122 km au sud-est d'Alger, pour "entrée illégale sur le territoire national".  Agés entre 27 et 36 ans, ces migrants "clandestins" n'ont présenté aucun papier pour justifier leur présence sur le territoire national, fait qui a conduit à leur arrestation directe", selon la version de l'agence de presse officielle.
 En juin dernier, trois Marocains ont été condamnés à des peines allant de 2 à 4 mois de prison ferme pour "séjour illicite" dans la wilaya d'Ain M'lila.
 Il est fréquent de rencontrer en Algérie des artisans marocains travaillant sur des chantiers de construction (villas et immeuble) dont les propriétaires font appel à leur grand savoir-faire dans les domaines du plâtre et du bois.

MAP
Lundi 2 Septembre 2013

Lu 2196 fois


1.Posté par nourdine le 03/09/2013 07:11 (depuis mobile)
il faudrait qu ils balaient chez eux ils oublient que 40% de la population d oujda sont algeriens sans compter ceux qui travail dans la contrebande avec tout ceux qui veulent entrer clandestinement en espagne via le maroc

2.Posté par ZZ le 05/09/2013 01:32
Ce n'est pas la première fois que des marocains sont mis en prison en Algérie; même avec leur papier.
Entrer en Algérie n'est pas une action normale pour un marocain normal.
Car les autorités algériennes sont algériques à tout ce qui touche de près au loin au Maroc. donc vaut mieux éviter

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs