Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’AS Rome freinée à Palerme




L’AS Rome freinée  à Palerme


L’AS Rome n’a pris qu’un point contre un très bon Palerme (1-1), samedi en match avancé de la 19e journée du Championnat d’Italie, et laisse un boulevard à la Juventus Turin.
Si la Juve bat dimanche le Hellas Vérone, auquel elle a passé six buts en Coupe d’Italie (6-1) en semaine, l’avance du leader sur la Roma montera à cinq longueurs.
La Roma ralentit sensiblement avec ce troisième nul en quatre journées, pour une victoire à l’Udinese. Elle n’a pas profité du fléchissement de la Juve entre décembre et janvier pour prendre les commandes de la Serie A.
Mais l’équipe de la capitale a eu maille à partir avec un bon Palerme, porté par son joyau, Paulo Dybala, auteur de son dixième but de la saison dès l’aube du match (2).
L’homme qui valait 40 millions d’euros, selon son président Maurizio Zamparini, qui avait découvert Edinson Cavani, a ouvert le score sur une passe de Franco Vazquez, qui venait d’exploiter une bévue de Davide Astori.
Empruntée, la Roma a mieux joué en seconde période et égalisé par Mattia Destro, qui s’est jeté en taclant sur une remise de la tête de Kevin Strootman (54), un vrai geste instinctif d’avant-centre.
Destro, le seul joueur de surface de Rudi Garcia, aligné avec parcimonie et mécontent de son temps de jeu, a profité de ce match pour marquer son cinquième but en quinze bouts de rencontres.
“Nous n’avons pas joué en première période, nous étions plantés, il n’y avait aucun mouvement”, a pesté l’entraîneur romain sur la chaîne Sky Sports.
Après la mi-temps son équipe “a produit un jeu plus intense”, mais “il faut faire mieux sinon nous perdons des points”, a-t-il ajouté, regrettant que depuis quelque temps son équipe “manque de continuité dans le match”.
Dans un match athlétique, joué à un rythme très élevé, Palerme, sur la même ligne que l’Inter Milan et l’AC Milan (26 points), est resté dangereux. Quelques minutes après l’égalisation, Morgan De Sanctis a cette fois gagné son duel avec Dybala (61).
Côté romain, Leandro Paredes, 20 ans, titularisé au milieu, a montré une belle aptitude au combat et une finesse technique exposée déjà à 18 ans à Boca Juniors.
Dans le premier match de la journée, l’Inter n’a pas réussi à aligner une seconde victoire de rang depuis l’arrivée de Roberto Mancini et a été tenu en échec à Empoli (0-0). Les Intéristes restent neuvièmes, à égalité avec les “cousins” de l’AC Milan, qui devaient recevoir l’Atalanta Bergame dimanche.
Pour la première fois sous la gestion Mancini II, l’Inter n’a pas marqué de but, malgré l’entrée en jeu tonique de Xherdan Shaqiri, le Suisse acheté au Bayern Munich, pour les vingt dernières minutes.

Libé
Lundi 19 Janvier 2015

Lu 96 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs