Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’AS Rome aux trousses de la Juventus


Le Vielle dame accrochée par Sassuolo



L’AS Rome aux trousses de la Juventus


L’AS Rome est revenue à un point de la Juventus Turin en battant le Chievo Vérone (3-0), le leader étant tenu en échec par Sassuolo (1-1), samedi pour la 7e journée du Championnat d’Italie.
Les effets de la victoire de la Juve sur la Roma (3-2) lors de la dernière journée sont déjà estompés. La “Vieille Dame” (19 points) a gaspillé une partie de l’avantage pris en lâchant deux points chez le dernier de la Serie A.
La Roma (18 points) a mis à profit les 15 jours de la trêve internationale pour digérer sa défaite dans les dernières minutes du match au sommet.
Avec six victoires en sept matches et une attaque inspirée, la “Louve” semble prête pour son grand défi en Ligue des champions contre le Bayern Munich, mardi.
Le message de l’entraîneur romain, le Français Rudi Garcia, qui s’était dit “certain de gagner le Scudetto” après le douloureux échec de Turin, terminé dans les polémiques sur l’arbitrage, a galvanisé ses troupes. Elles n’ont pas tremblé contre le modeste Chievo, 16e du championnat, battu en une mi-temps.
Mattia Destro a tout de suite facilité la tâche des siens en ouvrant le score dès la 4e minute. Adem Ljajic a doublé la mise rapidement sur une action personnelle (25).
Les deux attaquants qui jouent le moins souvent ont saisi leur chance, et confirmé que la Roma avait un effectif pour assouvir l’ambition de Garcia.
Francesco Totti a définitivement découragé le Chievo en transformant un penalty pour une faute légère sur Daniele De Rossi (33).
Le “vieux” capitaine de 38 ans a joué une heure, malgré la perspective du choc de mardi contre le Bayern Munich en Ligue des champions.
Garcia a retrouvé son vice-capitaine, De Rossi, de retour après un mois de blessure, et qui a pu reprendre un peu le rythme avant la réception de l’ogre bavarois.
Il a seulement ménagé son boutefeu numéro un, Gervinho, resté sur le banc. L’international ivoirien garde ses étincelles pour le Bayern.
Si la Roma s’est imposée en une demi-heure, comme elle l’a déjà plusieurs fois réussi cette saison, la Juve a bataillé une heure et demie.
Le nouvel international Simone Zaza a fait exploser le stade de Reggio Emilia, où joue Sassuolo, en ouvrant le score au bout d’une action où la défense de la Juve n’est pas parvenue à se dégager (13).
Le triple champion d’Italie en titre a rapidement égalisé grâce à un intérieur du droit brossé de Paul Pogba, après un gros travail de Carlos Tevez (19).
Le Français Pogba, dans un grand soir, a offert plusieurs gestes de classe mais il a ensuite sans cesse buté sur le gardien Andrea Consigli.
Sassuolo, qui n’a pas encore gagné un seul match cette saison, a joué la victoire jusqu’au bout malgré la domination de la Juve, techniquement nettement supérieure.
Ce bon point permet aux Verts et Noirs de quitter la dernière place, en attendant les résultats de dimanche, où l’affiche de la journée devait opposer l’Inter Milan à Naples.

Libé
Lundi 20 Octobre 2014

Lu 67 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs