Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’AS FAR et le FUS joueront à fond leur carte africaine

Match retour des huitièmes de finale bis de la Coupe de la CAF




L’AS FAR et le FUS joueront à fond leur carte africaine
Le Complexe Moulay Abdellah à Rabat abritera ce dimanche à partir de 18 heures le match ASFAR-FUS comptant pour le match retour des huitièmes de finale bis de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).
Un derby marocain aux couleurs africaines dont le vainqueur défendra les couleurs nationales dans la phase de poules de cette C2 continentale. Une seconde manche qui reste ouverte sur toutes les issues, du fait qu’à l’aller, le FUS s’était contenté d’assurer le strict minimum, en s’imposant sur le court score d’un but à zéro.
Une confrontation qui vient juste après la fin du championnat national remporté par le Raja qui a devancé l’AS.FAR. Les Militaires voudraient donc se rattraper à tout prix dans cette épreuve africaine qu’ils avaient gagné en 2005 à l’instar d’ailleurs de leur adversaire du jour, lauréat de ce concours en 2010.
Ce sera une explication entre deux clubs qui se connaissent parfaitement et cela se jouera sur de petits détails. Le FUS qui sera privé des services d’un élément clé en attaque, Brahim Bahri, nourrit l’espoir légitime d’aller le plus loin possible dans cette compétition. D’ailleurs, si la détermination y est du côté des joueurs, le coach Jamal Sellami affiche un optimisme mesuré, affirmant que le match sera des plus difficiles et que ses protégés doivent fournir le même volume de jeu sinon plus afin de franchir le cap de l’AS.FAR.
Pour les Militaires, qui seront certainement poussés par leur grand public, les choses sont bien claires : remonter tout d’abord le retard d’un but et viser la qualification comme ce fut le cas au cours de leurs deux précédentes sorties contre les Libyens d’Annasr et les Tanzaniens d’Azzsam.
Le club de l’AS.FAR devra faire lui aussi sans deux pièces maîtresses de l’arrière-garde, en l’occurrence Mustapha Lamrani, expulsé au match aller, et Abderrahim Achakir, suspendu par la CAF. Des absences que le coach Abderrazak Khairy tâchera de combler dans l’espoir de mener son équipe à bon port. Il convient de rappeler qu’au titre de cette édition 2012-2013, seuls le FUS et l’AS.FAR restent en compétition après l’élimination d’entrée du MAT en Ligue des champions et du WAC au tour des huitièmes de finale de la Coupe de la CAF.
Le qualifié entre le FUS et l’AS.FAR évoluera lors de la phase de poules dans le groupe B qui renfermera les équipes de l’Entente Sétif d’Algérie ou US.Bitam du Gabon, CA.Bizerte de Tunisie ou Ismaïly d’Egypte, TP Mazembe du Congo ou Liga Muçulmana du Mozambique. Quant au groupe A, il sera composé du Club Sportif Sfaxien de Tunisie ou Enugu Rangers du Nigeria, Saint George d’Ethiopie ou ENPPI d’Egypte, Stade Malien ou Lydia Academica du Burundi, JSM Béjaïa d’Algérie ou Etoile sportive du Sahel de Tunisie.
A signaler enfin que la Coupe de la CAF 2013 est la plus relevée avec l’engagement de dix clubs sur seize déjà sacrés sur la scène africaine.

Mohamed Bouarab
Samedi 1 Juin 2013

Lu 3419 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs