Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ALN a fait ses emplettes en Allemagne : La course aux armements relancée en Algérie




L’Algérie a finalement jeté son dévolu sur les fabricants d’armes allemands pour faire ses emplettes. Berlin a donné son feu vert à cette vente de matériel militaire à l'Algérie pendant 10 ans.
Sont concernés quatre projets représentant 14,6 milliards de dollars.
Rheinmetall et MAN doivent construire des blindés de transport Fuchs. Daimler compte vendre des camions et des tout-terrains. ThyssenKrupp compte construire des frégates et former les personnels navals.
Les entreprises allemandes de communications sécurisées EADS Cassidian, Rhode & Schwarz et Carl Zeiss interviendront, elles, sur le terrain de la gestion de la défense et de la sécurité des frontières.
Les autorisations d'exportation doivent encore être délivrées mais ce n'est plus considéré comme un obstacle.
C’est la première fois que les Allemands s’emparent d’aussi importants et volumineux contrats avec l’armée algérienne. Preuve que cette dernière est non seulement en phase de diversification de ses fournisseurs, mais qu’elle a décidé d’augmenter ses commandes de manière conséquente.
L’Algérie va passer ainsi une seconde décennie sous le signe d’une véritable course aux armements. Depuis le début des années 2000, le pays a, en effet, injecté des milliards de dollars dans des contrats d’armement signés avec plusieurs partenaires, la Russie en tête.
Selon notre confrère algérois « Al Watan », rien que pour l’année 2011, le ministère le plus  budgétivore est celui de la Défense nationale (516,638 milliards de dinars).
Une tendance que l’Institut international de recherche de Stockholm pour la paix a confirmée. Dans son dernier rapport, il a classé l’Algérie au huitième rang des acheteurs d’armes pour la période 2006-2010, période au cours de laquelle elle a acheté 3 % des armes conventionnelles vendues dans le monde, à égalité avec les Etats-Unis et l’Australie.
Le SIPRI note ainsi que l'Algérie « s'est engagée dans un processus de modernisation importante de son programme militaire, qui s'est traduit par l'achat de tanks, d’avions de combat, de sous-marins et d'un nombre significatif de systèmes de défense aérienne
Avant de fixer son choix sur la technologie allemande, l’Algérie, rappelle-t-on, avait, entre autres, signé un contrat pour l’achat de deux corvettes de type Tigre avec la société Russia United Shipbuilding Corporation et l’exportateur d’armes russe Rosoboronexport.
En février dernier, deux bâtiments de guerre modernisés avaient également été remis à l’Algérie lors d’une cérémonie organisée à Saint-Pétersbourg. La corvette Raïs Hamidou et la frégate Mourad Raïs, entrées en service au tout début des années 70, ont ainsi été réparées et modernisées pour voir la durée de leur service prolongée de dix ans. Ces deux navires ne sont que la tête de pont pour deux autres unités de la marine algérienne fabriquées en Russie.
L’Algérie a également acheté 28 chasseurs polyvalents SU-30MKA et 16 avions-écoles de combat Yak-130 ainsi que 15 Mig 29 russes.
Les années 2011-2012 verront, par ailleurs, la réalisation de contrats de vente d’autres avions de combat de différents types.
Cette course aux armements inquiète d’autant plus que l'Algérie comme beaucoup d'autres pays en Afrique ne participent par à l'établissement du Registre des armes conventionnelles tenu par l'ONU (UNROCA) depuis 1991 dans l’objectif de surveiller l'accumulation d'armes dans le monde afin de prévenir des risques de déstabilisation.
Une question s’impose à ce propos : pourquoi l’Algérie cherche-t-elle à s’armer de manière injustifiée et fort coûteuse ? N’y a-t-il pas d’autres priorités aussi importantes pour ce pays en quête d’un modèle économique à même de lui permettre de répondre aux besoins vitaux de ses citoyens ? A cette interrogation, peu de réponses ont été apportées tant par les commanditaires que par les fabricants d’armes qui commencent à inonder dangereusement le grand Maghreb arabe.

Libé
Mercredi 6 Juillet 2011

Lu 454 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs