Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'AFC suspend Bin Hammam




L'AFC suspend Bin Hammam
La Confédération asiatique de football (AFC) a annoncé avoir suspendu temporairement son chef, le Qatari Mohamed Bin Hammam, soupçonné de violations du code éthique, alors que l'accusé, déjà radié à vie de la Fifa, cherche depuis des mois à laver son nom. Le Qatari se défend depuis plusieurs mois d'accusations selon lesquelles il a tenté d'acheter les voix de délégués de la Fifa, lors de la campagne en 2011 avant l'élection au poste de président de cette instance, qu'il convoitait.
Il était opposé au président sortant, le Suisse Joseph Blatter.
Le Qatari avait retiré sa candidature juste avant son passage, le 29 mai, devant le comité d'éthique de la Fifa, qui l'avait suspendu à titre provisoire, le temps d'une enquête interne.
M. Blatter, seul candidat en lice, avait été réélu dans une ambiance délétère le 1er juin 2011. M. Bin Hammam a ensuite été radié à vie par la Fifa.
Dans un communiqué, publié lundi soir sur son site, l'AFC indique avoir suspendu pour trente jours son dirigeant, après un audit des finances de la Confédération.
L'audit s'est penché sur "les événements autour des négociations et de l'exécution de certains contrats, et sur les transactions financières allant et sortant des comptes AFC et des comptes personnels de M. Bin Hammam pendant sa présidence", ajoute le communiqué.
Mohamed Bin Hammam ne peut plus "prendre part à quelques activités footballistiques que ce soit relevant de la juridiction de l'AFC, jusqu'à ce que le comité disciplinaire de l'AFC prenne une décision sur la pertinence" des éléments, indique-t-il.
Les infractions relevées incluent des violations des statuts de l'AFC sur l'éthique, la corruption.  Mohammed Bin Hammam s'est toujours défendu des accusations de la Fifa, indiquant qu'elles étaient motivées par des questions de politique.
Il a fait appel de sa radiation à vie de la Fifa, et a perdu. Il a déposé un deuxième appel auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne.

Libé
Mercredi 18 Juillet 2012

Lu 337 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs