Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’AEMF inaugure son cycle de conférences ce samedi à Paris : Quels défis pour les chantiers stratégiques du Maroc ?




L’Association des étudiants marocains de France (AEMF) organise le samedi 9 juin à l’Académie diplomatique internationale de Paris son cycle annuel de conférences sur le développement économique et politique au Maroc.
Cette initiative s’inscrit dans une démarche de réflexion enclenchée depuis quelques années et visant essentiellement à  impliquer les jeunes marocains de France dans les changements et les évolutions que connaît le paysage socioéconomico-politique marocain mais aussi de permettre à la jeunesse de prendre sa place naturelle en jouant un rôle moteur dans le développement et la croissance du Maroc.
Dans un contexte d’effervescence politique et de tournant économique, la jeunesse marocaine en France est ainsi invitée à réfléchir,  lors de cette rencontre, sur les grands axes stratégiques du Maroc.
Cette rencontre, qui  verra la participation de hauts responsables et de spécialistes des questions économiques,  se déroulera en une journée au cours de laquelle les  participants  examineront les aspects économiques et plus précisément la place que prendra le Royaume au niveau régional et international ainsi que le rôle que doit jouer la classe politique nationale dans la construction du Maroc post-réforme constitutionnelle de 2011.
Cette conférence devait donner lieu à de grands débats autour des différents sujets qu’elle abordera et permettra aux étudiants de participer, dans un esprit constructif, aux échanges qu’elle suscitera. Profitant de cet espace, ces derniers pourront mettre en avant des projets dont ils sont porteurs.
Après une décennie riche en réalisations et en projets d’infrastructures,  une telle initiative s’impose dans un contexte en pleine évolution. En effet, le Maroc doit désormais porter son développement économique à un niveau supérieur.  Pour ce faire, il jouit de nombreux atouts et  son tissu économique perçoit aujourd’hui les bénéfices de sa redynamisation à l’orée des années 2000.
Association française régie par la loi du 1er juillet de 1901, l’AEMF se donne pour objectifs d’accompagner les étudiants marocains avant, pendant et après leurs études en France, de leur présenter des opportunités de formation et d’emploi, de les rassembler en vue d’échanges culturels et intellectuels et de contribuer au rayonnement du Maroc en France.
L’AEMF s’est illustrée, entre autres, à travers l’organisation de colloques de premier plan et du plus grand Salon au Maroc dédié à l’enseignement supérieur en France.

Kadidiatou Koné (Stagiaire)
Jeudi 7 Juin 2012

Lu 864 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs