Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Klose tient compagnie à Ronaldo




Klose tient compagnie à Ronaldo
Son 4e Mondial, Miroslav Klose s'en souviendra, puisqu'à 36 ans, il a égalé le record de buts en Coupes du monde détenu jusqu'ici par le seul Ronaldo "O Fenomeno", avec une 15e réalisation, au Brésil, pays du "futebol".
La Mannschaft était menée 2 à 1 samedi à Fortaleza contre le Ghana. Il fallait faire quelque chose. Joachim Löw décida alors de faire entrer "Miro", le vieux grognard à la 69e minute. Et deux minutes plus tard, qui se jeta en vrai renard des surfaces pour reprendre une balle du pied droit et égaliser ?
Klose bien sûr. Sa 36e année, il s'en rappellera longtemps. Il avait fêté le 9 juin son anniversaire d'une façon inoubliable, puisque des Indiens de la tribu locale des Pataxos étaient venus célébrer l'évènement à l'issue d'un entraînement de l'équipe d'Allemagne ouvert au public, à Santo André (nord-est du Brésil).
Vêtus de leur costume traditionnel (jupes en tresses végétales, coiffures de plumes, arcs mais sans flèches, confisquées par les forces de l'ordre), une vingtaine de Pataxos avaient dansé et chanté autour de l'avant-centre sur le terrain après avoir effectué une première cérémonie festive de bienvenue à l'attention de la délégation allemande. Trois jours avant son anniversaire, Klose avait battu le record de buts national de Gerd Müller en inscrivant sa 69e réalisation contre l'Arménie en match de préparation au Mondial-2014 (6-1). Après le Ghana, il en est donc à 70. 
Dépasser Gerd Müller, le déclic 
Dépasser Gerd Müller fut un déclic. Klose, qui effectuait son retour dans la Mannschaft après trois mois d'absence, avait inscrit ce 69e but de la tête à la 78e minute pour permettre à l'Allemagne de mener 4-1.
Klose, qui avait ouvert son compteur dès sa première sélection en 2001, était resté muet depuis son 68e but inscrit le 6 septembre 2013 contre l'Autriche, en match de qualification pour le Mondial brésilien.
Avec 133 capes, l'actuel attaquant de la Lazio Rome figure aussi au 2e rang du classement national derrière Lothar Matthäus (150 dans les années 90).
Avec l'Allemagne, Klose a tout connu. Arrivé en 2001, il a participé à la finale du Mondial-2002, puis au désastre de l'élimination au premier tour de l'Euro-2004, avant de prendre part à la renaissance sous la houlette de Joachim Löw.
Après onze années au service de la Mannschaft, il fait aujourd'hui office de "vétéran" dans le groupe. 
Cet attaquant aux origines polonaises peut cependant s'enorgueillir de faire partie de cette poignée de joueurs auxquels Löw accorde sa confiance. Il incarne à la perfection les qualités que le sélectionneur cherche chez un joueur: engagement, efficacité et surtout humilité.
Son adhésion aux préceptes du sélectionneur lui a permis de rester international, même lorsqu'il a perdu sa place de titulaire au Bayern Munich lors de la saison 2010/2011, avant son départ à la Lazio Rome.
"La fontaine de jouvence n'existe pas. Je travaille dur sur le plan physique", confie-t-il souvent à la presse. Coéquipier exemplaire, gagné par la sagesse avec l'âge, il a décidé de vivre "une année après l'autre".
"Je continuerai tant que mes jambes me porteront", dit-il souvent. Et tant qu'elles lui permettront de marquer. Et pourquoi pas de battre le record du "Fenomeno". 

Mardi 24 Juin 2014

Lu 359 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs