Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Khatt Achahid brosse un tableau sombre de la situation dans les camps de Tindouf


Le mouvement dénonce les manœuvres dilatoires de la direction du Polisario



Dans un communiqué dont Libé a reçu copie , le mouvement ’’Khatt Achahid’’ dissident du Polisario, brosse un tableau, on ne peut plus sombre de la situation dans les camps de Tindouf. L’auteur du communiqué dénonce les manœuvres, les réunions et les chimères de la direction du Polisario qui présente tous ses déboires comme étant des acquis sans parler de la guéguerre et de la course au pouvoir menées par les membres de cette direction, depuis 1988. Oubliant ou faisant semblant d’oublier que les populations sahraouies souffrent sous les tentes dans le désert algérien depuis 44 ans.
L’auteur n’a pas oublié de commenter le communiqué du polisario en précisant que sa direction est, comme ses auteurs, est inamovible. La pseudo-direction se targue d’exploits et du soutien des  habitants de Tindouf au mouvement séparatiste.
A propos d’un paragraphe du communiqué dans lequel la direction se félicite des « succès enregistrés » dans l’accomplissement de sa tâche, conformément aux résolutions du 14ème congrès du Front tant sur le plan interne qu’au niveau international, Khatt Achahid, tout en dénonçant ces mensonges, se demande de quels succès il s’agit après le retrait humiliant de Guergarat suivi de la crise des camps assoiffés, les cas de décès dans les centres hospitaliers de Rabouni et Tindouf, les fraudes qui ont émaillé les examens et le manque de médicaments et d’ambulances utilisées pour les besoins personnels des dirigeants et leurs familles. Khatt Achahid n’a pas oublié de citer les viols, les crimes, l’insécurité et la domination des mafias et bandes de trafiquants de drogue que dirigent certains membres de la direction du Polisario. Où sont les succès, se demande-t-il, devant cette situation de ni guerre ni paix voulue par la direction et les séides d’Alger ?  
 Commentant la partie du communiqué de la direction du Polisario relative aux violations des droits de l’Homme, Khatt Achahid exprime son étonnement devant une telle effronterie, soulignant que cette direction semble oublier que dans ses camps du Sud-ouest algérien, plus de six cents Sahraouis sont portés disparus après avoir été torturés par les sbires du Polisario. Elle semble également oublier que des milliers de Sahraouis sont parqués dans ces camps où ils sont privés des droits de s’exprimer, de voyager, de se rassembler ou d’avoir une opinion contraire à celle dictée par cette direction. Ladite direction, ajoute l’auteur, n’a-t-elle pas remarqué que, contrairement aux habitants des camps de Tindouf, les Sahraouis marocains sont libres d’aller dans les camps munis de leurs passeports marocains et de revenir chez eux à Laâyoune, Dakhla ou Boujdour sans jamais être inquiétés.
Khatt Achahid s’insurge contre la propagande du Front, s’érigeant en pseudo-défenseur des Sahraouis où qu’ils soient, alors qu’il continue à parquer des populations dans des conditions inhumaines.

Ahmadou El-Katab
Lundi 3 Juillet 2017

Lu 1227 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs