Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Kharif”, la dernière création de la troupe “Anfass” en avant-première à Rabat


Les principaux rôles sont interprétés par Farida Bouazzaoui et Salima Moumni



C’est une tradition désormais. Il ne se passe pas une année sans que la troupe « Anfass» ne donne une nouvelle pièce de théâtre qui relance le débat, stimule la créativité et aborde un sujet de société. Une volonté qui entend faire du théâtre un tremplin pour le changement. L’approche est purement artistique… le ton démarre sur une affiche qui n’a rien d’un spot publicitaire.
Ce lundi, la troupe « Anfass » est de retour sur les planches. Elle jouera, en avant-première, sa nouvelle pièce « Kharif » (Automne), au Complexe culturel d’Agdal à 20h30, dans une mise en scène d’Asmaa Houri. Un rendez-vous qu’elle dédie aux férus du théâtre, aux médias, aux artistes et aux critiques d’art. 
 « Cette pièce met en avant le récit d'une femme atteinte de cancer, une introspection, un aveu d'une femme affectée qui nous dévoile un quotidien fébrile et fragile, redondant et laconique », confie Rachid Bromi, compositeur musical et responsable de la troupe.
Si les principaux rôles sont interprétés par Farida Bouazzaoui et Salima Moumni, la pièce, quant à elle, se décline en hymne au corps qui glorifie la vie et nargue la mort. « C'est une prolifération artistique qui traverse le corps pour propager à l'infini l'éclatement des sens et incite à repenser la vie pour mieux la célébrer », renchérit Bromi.
Le travail qui devrait être donné en représentation prochainement dans différentes villes du Royaume est conçu sur la base d’un texte de Fatima Houri, avec les contributions de nombreux artistes et techniciens.
La troupe « Anfass »  qui a pris l’habitude d’offrir au grand public un autre théâtre, a déjà à son actif de nombreuses pièces telles que «4:48 Psychose - 2011», « Nta houa – 2012 » «Dmouâ b Lkhoul -2013 », « Hiver - 2014 », «The Spirit Level on stage - 2015», et «Kharif  - 2016 » (Automne).
Pour rappel, cette jeune troupe avait remporté en 2013, lors du 15ème Festival national du théâtre de Meknès, cinq prix sur sept, dont le Grand prix. Elle mérite donc d’être saluée pour son travail méritoire.
 

Nouri Zyad
Lundi 11 Juillet 2016

Lu 889 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs