Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Khaoula Ben Amran : Un talent prometteur




Ce n'est pas pour rien qu'on la surnomme le "Cendrillon" de la chanson. Le parcours  artistique de Khaoula Ben Amran, ressemble à un conte de fés. Ses penchants pour la musique ont été découverts par ses parents dès son jeune âge, quand elle fredonnait des airs qu'elle entendait à la télévision et à la radio.
Mais le déclic, survient après sa participation à Star Academy, au Liban.
Certes, Khaoula Ben Amran n’était pas parmi les finalistes, mais elle s'est découvert un public et des fans qui lui ont manifesté  leur amour, du Golfe à l'Atlantique.
En effet, sa participation à Star Academy lui a permis de découvrir le monde du professionnalisme et de rencontrer des personnes qui tracent les contours de la chanson arabe actuellement.
Khaoula a, malgré son échec, si l'on peut dire, dans cette émission de téléréalité, réussi à traduire cette contre-performance en succès, dès lors qu'elle a été convaincue de ses potentialités et son talent.
D'ailleurs, il n'est pas dit qu'il faut gagner dans un concours de la chanson pour devenir un grand chanteur. Il fallait seulement un petit déclic, une autre justification de plus, un argumentaire aussi ténu soit-il, pour que Khaoula comprenne que son destin est tracé et que son avenir, c’est la chanson.
L'origine de cette jeune chanteuse n'est pas pour rien dans cette orientation. En effet, Khaoula est native de Ksar El Kébir, une petite ville située entre les montagnes et dont les habitants ont de tout temps, fait preuve d'attachement à leur culture et leurs origines.
La mémoire finit ainsi par retenir les  bonnes mélodies et les bons airs. En effet,  dans ces contrées retirées, les gens gardent à l'oreille les chansons nostalgiques qui sont plus proches d'eux que les gens des  grandes villes, là où tout le monde est stressé et où on n'a pas la "tête" à écouter, alors qu'on peut consommer sans se poser de questions.
C'est ce ressourcement, cette force qui ont  donné une présence à Khaoula Ben Amran,  ce qui lui a permis de continuer sur le chemin, combien difficile, de la chanson.
Comme elle a gagné l'estime et la confiance du public d'abord et des grandes vedettes, aux côtés desquelles elle a chanté, Khaoula a attiré l'attention de grands paroliers et compositeurs en vue, comme Nouaâmane Lahlou qui lui  a consacré deux chansons écrites et composées par lui, en plus de deux nouvelles chansons égyptiennes qu'elle a enregistrées au Caire.
Mais si elle peut se déplacer en Egypte pour enregistrer une nouvelle chanson ou un nouvel album, ou à Paris, à Londres ou ailleurs, elle ne peut, pour rien au monde s'établir ailleurs que dans son pays.
A ce titre, elle fait partie de ces chanteuses et chanteurs qui ont préféré se dévouer  entièrement à leur public et à leur pays.
Tout le reste ne peut être que dans un cadre professionnel, en attendant qu'une véritable industrie de la musique soit installée au Maroc.   

Abdeslam khatib
Samedi 15 Janvier 2011

Lu 1798 fois


1.Posté par Kozan le 10/05/2016 10:06
FRANCHEMENT VOUS AVEZ RAISON JE KIFFE CETTE CHANTEUSE MAROCAIINE VIVE LE MAROC ONT EST LES ROIS DE L ATLAS TOUJOURS PLUS FORTS

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs