Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Khalid Bennani : La chanson populaire, autrement




Rares sont les chanteurs populaires qui parviennent à préserver leur célébrité et à tenir la cadence. Ce n'est pas le cas de Khalid Bennani qui a réussi, depuis qu'il a intégré la scène de la chanson populaire, à se faire un nom et figurer parmi les chanteurs les plus sollicités.
Et si ce chanteur a pu relever le défi, c'est grâce à un travail sérieux et des recherches permanentes dans le registre de la chanson populaire.
D'ailleurs Khalid Bennani lance plusieurs titres et albums chaque année en plus des chansons religieuses pendant le mois de Ramadan et des tournées qu'il est appelé à effectuer en Europe, au Canada et aux Etats-Unis.
Le mérite de Khalid Bennani est celui de pouvoir traiter les différents styles de musique populaire avec un certain esprit d'explorateur qui ne se limite pas à répéter mais à innover, apporter des mélodies nouvelles et rechercher les points de convergence de différentes musiques.
"Au Maroc, dit-il, nous avons la chance d'avoir un répertoire inépuisable, un réservoir qui contient une mosaïque de rythmes, de mélodies et chants. Ce qu'il faut, c'est de savoir y puiser avec intelligence de manière à en tirer la quintessence sans toucher à l'esprit".
En effet, dans la foulée de la fusion, on a parfois plus porté atteinte à notre folklore et notre musique populaire plutôt qu'autre chose. Faire de la recherche est une chose, agresser les autres genres musicaux en est une autre.
Khalid Bennani qui connaît pourtant parfaitement le répertoire de la musique andalouse et d'une façon générale, la musique spirituelle, n'entend pas, pour le moment, abandonner le genre populaire qui l'a fait connaître.
C'est une façon de rester concentré sur ce qu'on fait, car il vaut mieux réussir une seule chose, plutôt que de rater plusieurs choses en même temps.
Cela n'empêche pas que le chanteur, tout en restant attaché à ses racines, s'ouvre sur les autres et sur les différents types de musique.
Khalid Bennani ne se contente pas seulement de se consacrer à sa propre carrière mais donne un coup de main aux jeunes artistes qui en ont besoin, bien sûr, dans les limites du possible.
Et lorsqu'on parle de patrimoine, on évoque aussi forcément d'autres aspects comme la cuisine ou les costumes. A cet égard, Khalid Bennani qui a eu l'occasion d'assister à des défilés de mode consacrés au caftan estime qu'il s’agit là d"'une richesse et d’une fierté nationale que nous devons tous promouvoir et préserver".
D'ailleurs pour apporter sa pierre, il compte préparer une chanson qui rend hommage au caftan et qui sera interprétée en plusieurs langues (français, anglais, espagnol).
C'est cela aussi l'importance des tournées et des festivals qui permettent de faire des rencontres intéressantes et de retrouver des gens venus de pays et de cultures différentes. Cela permet aussi d'échanger les vues et les expériences. C'est lors de ces rencontres que l'artiste marocain doit promouvoir la culture de son pays.

A.K
Samedi 27 Août 2011

Lu 515 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs