Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Khaled enflamme la place Mohammed VI d'Al Hoceima

Invité de la huitième édition du Festival méditerranéen de la musique




Khaled enflamme la place Mohammed VI d'Al Hoceima
La place Mohammed VI d'Al Hoceima était lundi soir archicomble de mélomanes lors du spectacle du roi du raï, Cheb Khaled.
Invité de la 8ème édition du Festival méditerranéen de la musique, dont le coup d'envoi était donné le soir même, le chanteur algérien a enflammé la scène avec une sélection de ses tubes les plus réussis tirés de ses anciens et nouveaux albums.
Dès son entrée sur scène avec la fameuse "hya lli b'ghat", le public a vibré de manière spontanée aux rythmes de cette chanson de son album "C'est la vie" (2012) qui a connu un succès immédiat dès son lancement sur le marché.
Le public a eu droit, également, à un enchaînement de morceaux magiques qui ont porté la musique raï bien au-delà de ses frontières traditionnelles de la diaspora maghrébine de l'Hexagone. En l'occurrence "Cheba bent bladi", "Malha dik zerga", "Bladi", "Lherba louin", "Wahran", "Rwahi llila", "Didi" et "Bekhta".
Etant l'une des têtes d'affiche les plus attendues par la population d'Al Hoceima et ses environs durant cette 8ème édition du festival, les fans du raï lui ont réservé un hommage digne d'une star de ce calibre d'autant plus que c'est la première fois que Cheb Khaled se rend à cette ville du nord du Royaume.
Natif d'Oran, la capitale algérienne du raï, Khaled de son vrai nom Hadj Brahim Khaled, est connu pour ses collaborations avant-gardistes dans des chansons telles que "Didi" avec Don Was, "Aïcha" avec Jean-Jacques Goldman, "Imagine" avec Noa. De vrais chefs-d'œuvre qui ont brisé les frontières entre les genres musicaux et les cultures.
Par ailleurs, les aficionados de la musique rock et contemporaine ont également eu droit à un concert animé par les groupes marocains Mazagan et Bramel'z de percussion urbaine, qui ont offert un show d'une très grande qualité et fortement apprécié par le public.
Placée sous le signe "La culture, levier du développement", la 8ème édition du Festival méditerranéen de la musique accueille cette année d'autres groupes et musiciens de renom, à l'instar de Cheb Bilal, Khalid Izri et Bouchnak.
Les groupes locaux se sont vu accorder une place de choix dans la programmation artistique du festival, avec la participation notamment des troupes Thidrin, Rif Experience, Syphax, Casta Cali, Tifyour, Noumidia, Agraf, ou encore le chanteur Rachid El Kasmi.
Le festival sera clôturé en beauté avec un concert de la légende vivante de la musique marocaine Nass El Ghiwane.
Organisé du 12 au 17 août par l'Association Rif pour la solidarité et le développement (ARID), le Festival méditerranéen de la musique d'Al Hoceima se veut un rendez-vous artistique et culturel visant à promouvoir le dialogue et les échanges, et un espace où la culture amazighe côtoie les cultures des autres pays du pourtour méditerranéen, selon les initiateurs.

MAP
Vendredi 16 Août 2013

Lu 599 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs