Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Kénitra : Séminaire de la Caravane régionale des droits de l’Homme




Kénitra : Séminaire de la Caravane régionale des droits de l’Homme
Un séminaire s’est ouvert samedi à Kénitra dans la cadre de la Caravane régionale des droits de l’Homme dont l’objectif est la mobilisation des acteurs et des partenaires locaux et régionaux en vue d’ancrer la culture des droits de l’Homme.
A travers cette caravane, les organisateurs ambitionnent de consolider le rôle du Conseil national des droits de l’Homme et de ses commissions régionales dans la médiation entre les citoyens et l’administration, d’enraciner l’approche de la participation avec les différents acteurs à l’échelle locale et régionale et de favoriser des relations de coordination et de coopération avec la société civile.
Ils visent aussi la mobilisation des compétences et des personnalités publiques locales et régionales et l’élaboration de partenariats avec les acteurs institutionnels pour promouvoir la culture des droits de l’Homme à tous les niveaux de l’enseignement, en particulier dans les universités afin d’encourager la recherche scientifique dans le domaine des droits de l’Homme .  En ouvrant le séminaire, le président de la commission régionale Rabat-Kénitra du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Abdelkader Azraih, a expliqué qu’il s’agit de réfléchir aux voies et moyens d’enraciner ces droits «en prenant en compte notre identité et les acquis réalisés jusqu’à présent». La culture des droits de l’Homme est «une culture productive que le Maroc doit promouvoir», a-t-il souligné, rappelant à ce sujet la convention signée entre le CNDH et la Faculté des sciences juridiques de Rabat pour la création d’un master en droits de l’Homme.
Peu de pays, a-t-il relevé, ont tenté la régionalisation en matière des droits de l’Homme à un moment où le Maroc est en train d’institutionnaliser cette expérience de proximité en travaillant avec les acteurs locaux sur un programme qui doit s’étendre sur toute l’année. M. Azraih a annoncé qu’à l’issue de cette caravane, une journée d’étude sera organisée pour mettre au point un document sur un projet d’avenir des droits de l’Homme dans la région.
Dans son exposé sur la situation des droits de l’Homme dans la région, M. Sedki Amedjar, de l’Organisation marocaine des droits de l’Homme (OMDH), a dressé un tableau peu reluisant de ses indicateurs socioéconomiques. La population de la région du Gharb-Chrarda-Beni-Hssen, a-t-il dit, «souffre de pauvreté et de marginalisation économique et sociale», bien que cette partie du Royaume dispose de richesses naturelles, économiques et humaines.
MAP
M.Amedjar a plaidé pour que la protection et la consolidation des droits de l’Homme englobent aussi la lutte contre les différentes formes de la pauvreté. L’étape actuelle impose, selon lui, d’intégrer la lutte contre la pauvreté dans le système des droits de l’Homme.
L’un des moments forts de la rencontre a été l’hommage rendu à Mme Zhor Alaoui, née à Kénitra en 1940, pour son parcours de militante pour les droits des femmes. Mme Alaoui, a indiqué M. Hassan Aït Bella, membre de la commission régionale, est une militante imbue des principes des droits de l’Homme qui a été de toutes les étapes du combat pour la promotion de la femme et de la liberté d’expression.
«Au cours de mon parcours, a dit Mme Alaoui, j’ai acquis la conviction qu’il n’y a pas de contradiction entre la particularité culturelle, y compris la référence islamique, et les valeurs universelles. Au contraire, elles s’enrichissent mutuellement». Pour elle, la question des droits de l’Homme reste posée même dans les pays démocratiques.
Après Kénitra, la caravane se rendra le 21 décembre à Sidi Kacem et le 22 du même mois à Sidi Slimane.

MAP
Lundi 17 Décembre 2012

Lu 697 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs