Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Katrina Kaif et Salman Khan bientôt en tournage au Maroc

Les superstars bollywoodiennes seront à l'affiche de "Tiger Zinda Hai"




La scène la plus chère de Bollywood a été tournée au Maroc

Le Maroc est depuis plusieurs années une destination privilégiée pour le cinéma international, désormais le Royaume attire également les plus grosses productions indiennes. Ainsi, après ShahRukh Khan, Varun Dhawan, ou encore John Abraham, c’est au tour du célèbre Salman Khan de venir tourner son prochain film au pays. Selon le quotidien indien «Times of India», le réalisateur Ali Abbas Zafar, aux commandes de "Tiger Zinda Hai" dont la superstar bollywoodienne sera à l'affiche, s'est rendu à Marrakech pour repérer d'éventuels lieux de tournage. Le film, qui est une suite du long métrage "Ek Tha Tiger", sorti en 2012, réunira Salma Khan avec l'actrice indienne Katrina Kaif et devrait sortir en fin d’année. Toujours selon la même source, "Ek Tha Tiger" devait également effectuer quelques tournages au Maroc, mais faute de temps chez l’acteur principal qui ne pouvait pas effectuer le voyage au Royaume,  l'équipe du film a finalement reproduit des décors marocains à Mumbai. Le quotidien indien rappelle également l’affaire du film "Jagga Jasoos", dont plusieurs  scènes devaient être tournées au Maroc avant que l'équipe du film ne décide de reproduire les bazars de Marrakech dans les rues de Mumbai, toujours pour une question d’emploi du temps des acteurs principaux, dont Katrina Kaif.
Rappelons que Salman Khan est le fils du scénariste Salim Khan. Ses deux frères, Arbaaz Khan et Sohail Khan, sont également acteurs et producteurs. Il connaît le succès dès son deuxième film, «Maine Pyar Kiya» (1989), qui lui permet de recevoir le Prix du meilleur espoir aux Filmfare Awards 1990.
S'ensuit une carrière contrastée de plus de 70 films, comédies romantiques, films d'action, où se côtoient d'énormes succès populaires tels que «Saajan» (1991), «Karan Arjun» (1995), «No Entry» (2005) et «Partner» (2007), mais aussi de nombreux échecs. Ses démêlés avec la justice (en 2002, ivre, il écrase et tue un sans-abri), ses nombreuses et tumultueuses relations amoureuses, ses liens supposés avec la mafia et sa liberté d'esprit, lui valent de défrayer fréquemment la chronique. Il est cependant réputé pour sa grande générosité, ce qui l'a conduit à fonder une institution caritative, «Being Human».
Pour sa part,  Katrina Kaif a grandi à Hawaii puis en Grande-Bretagne, pays d'origine de sa mère. Elle devient top-model à Hawaii pour une marque de bijoux alors qu'elle a à peine 14 ans. Tout en poursuivant ses études, elle continue sa carrière de mannequin. En 2003, elle arrive en Inde pour tourner dans «Boom» qui a été un échec commercial. Elle rencontre Salman Khan qui lui propose un rôle dans la comédie romantique «Maine Pyaar Kyun Kiya», puis elle enchaîne avec «Sarkar» qui ont, tous deux, été un grand succès.
Tout d'abord les cinéastes hésitent à l'engager à cause de son lourd accent en hindi, c'est pourquoi elle a été fréquemment doublée dans ses premiers films. Entre 2006 et 2008, elle tourne six grands succès coup sur coup : «Namastey» «London», «Apne», «Partner», «Welcome», «Singh Is Kinng» et «Race» tandis que «Hello» et «Yuvvraaj» sont des échecs. Puis en 2009, elle obtient sa première reconnaissance critique dans New York avec John Abraham et Neil Nitin Mukesh avec lesquels elle partage l'affiche.
Notons, dans un autre registre, que la scène de film la plus chère de Bollywood a été également tournée au Maroc. Il s’agit d’une scène de course-poursuite dans le film "Dhishoom", qui aurait coûté, à elle seule, 300 millions de roupies indiennes, soit plus de 4 millions de dirhams. «La scène de course-poursuite en hélicoptère dure environ douze minutes, elle est la plus longue et la plus chère de l'histoire de Bollywood», explique l'acteur Varun Dhawan.
"Dishoom est mon tout premier film d'action et je suis ravi d'avoir tourné une partie de cette scène d'action. C'était très difficile, mais je me suis bien amusé pendant la prise de vue", avait-il déclaré au quotidien anglophone «The Hindu».  Réalisé par Rohit Dhawan, le frère de Varun, le film raconte l'histoire d'un célèbre joueur de cricket qui disparaît en Asie occidentale et de deux policiers qui se lancent dans une chasse à l'homme de trente-six heures pour le retrouver.

Mehdi Ouassat
Vendredi 13 Janvier 2017

Lu 1173 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs