Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Kamal Lahlou élu président de la Confédération africaine des radios et TV indépendantes




Le président de l'Association des radios et télévisions indépendantes (ARTI), Kamal Lahlou a été élu, mardi à Casablanca, à l'unanimité, président de la Confédération africaine des radios et TV indépendantes, lors de la journée consacrée à la commémoration cette année du 10ème anniversaire de la libéralisation audiovisuelle au Maroc. S'exprimant à cette occasion, M. Lahlou a rappelé que l'initiative Royale de libéraliser l’espace audiovisuel marocain a permis au Royaume de renforcer le processus démocratique, à travers des institutions radiophoniques indépendantes, qui ont participé à renforcer la liberté d'expression dans notre pays.
 Relevant que les radios indépendantes ont participé, pendant la décennie écoulée, à la formation et à l'éducation du citoyen marocain, M. Lahlou a noté que l'expérience marocaine a pu, grâce à de nombreuses accumulations, se hisser au niveau d'une "référence crédible".
 "L’Afrique a besoin plus que jamais de s'unir pour contrer la répartition inégale de l'information, au profit du centre occidental hégémonique et au détriment de la périphérie dont celle africaine qui nous préoccupe au plus haut niveau", a-t-il fait remarquer, ajoutant que l'Afrique sera appelée à relever les nouveaux défis technologiques, liés à l'information et aux médias audiovisuels et ne pas subir la domination hégémonique des puissances détentrices du monopole technologique.
 M. Lahlou a souligné, dans ce sens, l'importance de renforcer les échanges bilatéraux et multilatéraux sur le continent en tenant le maximum de forums, de rencontres et de stages de formation, au profit des journalistes africains et particulièrement les jeunes, tout en favorisant les moyens technologiques indispensables pour rapprocher encore plus l'information du citoyen africain et vice versa, à un niveau horizontal. "Le Maroc se trouve à la pointe des radios structurées en Afrique et, de ce fait, nous envisageons de partager notre expérience en la matière avec les radios privées du continent", a-t-il affirmé dans une déclaration à la MAP, annonçant qu'un accord sera signé prochainement entre la HACA et la Confédération africaine des radios et TV indépendantes afin de promouvoir la formation des journalistes africains.
 "Nous ferons de la formation, du recyclage et des échanges afro-africains une priorité pour doter l'Afrique de cadres capables de faire de la radio un instrument de promotion et de développement du continent", a-t-il lancé.

Jeudi 19 Mai 2016

Lu 4444 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs