Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Kamal Chafni wydadi contre 9 millions de dirhams

Le WAC casse sa tirelire pour renforcer ses rangs




Kamal Chafni wydadi contre 9 millions de dirhams
A l’instar de son prédécesseur Abdelilah Akram, le nouveau président du WAC, Saïd Naciri, se veut décidé à recruter, peu importe le prix, des joueurs de renom susceptibles de sortir le club de sa léthargie.
Avec Akram, le WAC s’était attaché les services des Franco-Marocains Farid Talhaoui et Jamal Allioui, deux ex-internationaux , alors qu’avec Naciri, le choix a porté sur Kamal Chafni. Annoncé depuis un bon bout de temps dans l’effectif des Rouges, son transfert s’est concrétisé mardi dernier après avoir signé un contrat de deux saisons.
D’après certaines sources, cette transaction se veut la plus faramineuse de l’histoire du championnat national. Chafni devrait percevoir un peu plus de 4 millions de dirhams par an, autrement dit le milliard de centime est presque atteint.
Depuis sa prise de fonction, le nouveau patron des Rouge et Blanc s’était fixé comme objectif le recrutement de Kamal Chafni, un milieu de terrain qui a bien roulé sa bosse en Ligue 1 et qui pourrait être d’un grand apport pour un Wydad qui aspire à se relancer de plus belle au cours de cette saison sportive qui débutera, d’ailleurs, le 23 de ce mois, sachant que le WAC entamera le concours à domicile en accueillant le KAC de Kénitra.
Agé de 32 ans, Kamal Chafni débarque au championnat marocain, qui abordera sa troisième saison professionnelle, avec la ferme intention de réussir une parfaite saison avec son nouveau club. D’ailleurs, ses performances pourraient lui valoir un retour en équipe nationale appelée à disputer dans cinq mois les phases finales de la CAN 2015 qui se dérouleront au Maroc.
Joueur pétri de talent, Chafni avait entamé sa carrière professionnelle en 2002 avec le club de FC Sochaux. Lié par un contrat de 4 ans avec les Lionceaux, il n’a pu disputer le moindre match les six premiers mois de son arrivée au club pour être prêté en 2003-2004 au Besançon RC avec à la clé 38 matches joués et 10 buts inscrits.
Après ce court passage à Besançon, il a rejoint LB Châteauroux, formation avec laquelle il s’était illustré (32 matches, 9 buts), faisant par la même partie de l’équipe type de Ligue 2. Cette distinction lui avait balisé le chemin de la Ligue 1, retrouvant en 2005-2007 le club corse de l’AC Ajjaccio, avec lequel il avait disputé 63 matches (5 buts).
Chafni s’était fait un nom avec l’AJ Auxerre, portant les couleurs du club bourguignon cher au célébrissime Guy Roux de 2007 à 2012 (158 matches, 6 buts), avant de terminer sa carrière en championnat français l’année qui suit 2012-2013 avec le Stade Brestois 29 (32 matches, 2 buts).
La saison écoulée, Kamal Chafni a tenté l’expérience du Golfe, en rejoignant les rangs du club émirati d’Al Dhafra (29 matches, 11 buts).
Chafni est la septième recrue du WAC après Nakkach, Kourdi, Noussair, Assoufi, Saïdi et, bien entendu, Lacen Kone, l’international olympique ivoirien, en provenance de l’AS Cannes et qui a signé un contrat de deux ans.
A noter que tout comme le Raja, l’AS FAR ou encore le MAT, champion en titre, le WAC, sous la conduite du Gallois John Benjamin Toschak, devra effectuer une concentration d’une dizaine de jours au Portugal en vue de peaufiner les derniers réglages. Des matches tests contre des clubs lusophones sont au programme.

Début du Raja tour

Le Raja de Casablanca devra se rendre aujourd’hui en Espagne pour effectuer un stage de concentration d’une dizaine de jours, ponctué par pas moins de trois matches amicaux face à des clubs espagnols.
La concentration du côté de l’Espagne se veut comme la toute dernière ligne droite de préparation pour le Raja avant l’entame du championnat national le 23 de ce mois, avec comme affiche d’entrée MAT-RCA au nouveau stade de Tanger.
Pour rappel, le Raja, sous la conduite de l’entraîneur algérien Abdelhak Benchikha, avait débuté à la mi-juin son programme de préparation à El Jadida, alors que la seconde phase qui a coïncidé avec le mois du Ramadan s’était déroulée à Casablanca. Elle a été conclue par le match amical contre l’Espanyol Barcelone, disputé au Complexe Mohammed V et soldé sur une issue de parité, un but partout.

Mohamed Bouarab
Vendredi 1 Août 2014

Lu 793 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs