Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Justin Bieber et One Direction, les ados stars ont grandi




Autrefois adolescents stars aux visages poupins, Justin Bieber et les One Direction ont rapidement découvert la dure réalité d'une vie en permanence sur le regard public. Parus vendredi dernier, leurs nouveaux albums respectifs montrent comment ils ont un peu grandi. Ces tout jeunes artistes restent fidèles, dans ces disques, aux formules pop accessibles qui ont assuré leur succès planétaire. Mais ils dévoilent aussi leur lutte pour devenir des adultes malgré cette célébrité parfois encombrante. "Ma vie est un film et tout le monde est en train de regarder" ("My life is a movie and everyone's watching"), chante Justin Bieber, 21 ans, dès le deuxième morceau de son nouvel album "Purpose". "La vie n'est pas simple/Je ne suis pas fait d'acier/N'oublie pas que je  suis un humain/N'oublie pas que je suis réel", ajoute aussi dans ce titre le Canadien aux presque 70 millions d'abonnés sur Twitter. Ce désir d'évoluer est sensible non seulement à travers certains de ses textes mais aussi dans les musiques: dans plusieurs morceaux, à commencer par les hits "What Do You Mean?" ou "Sorry", il adopte un tempo "house" plus lent, plus "moelleux", l'éloignant du son pop R'n'B qu'il affectionnait mais n'a pas  contribué à le distinguer des autres popstars. 
S'il chante "Pardon" sur ce nouveau disque et aspire à une nouvelle maturité, Justin Bieber n'en a pas tout à fait fini avec ses sautes d'humeur: fin octobre, en Norvège, il a quitté la scène après une seule chanson, laissant  des adolescentes incrédules puis en larmes. Nouveauté de taille quand même cette année, puisque "Made in the A.M" est le premier album enregistré sans le membre fondateur Zayn Malik, dont le départ en mars avait alimenté des rumeurs de séparation assez inédites pour ce groupe. Les quatre membres restants insistent sur le fait qu'ils comptent bien continuer mais s'offrent une pause à durée indéterminée après la sortie de ce  nouvel album, qui suit une tournée marathon conclue fin octobre à Sheffield. 
Pour ce qui constitue peut-être leur dernier album, les jeunes gens (ils ont tous entre 21 et 23 ans aujourd'hui) incarnant depuis leur début une pop assez lisse et légère ont choisi de durcir un brin le ton. La chanson "Temporary Fix" est menée par des guitares dans une verve pouvant rappeler le rock alternatif des Killers. La mélodie d'"Olivia" lorgne du côté des Beatles alors que d'autres morceaux rappellent parfois davantage du Coldplay ou certaines époques de U2 que les musiques habituelles du boys band aux plus de 50 millions de disques vendus.      

Mardi 17 Novembre 2015

Lu 488 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs