Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jumelage parlementaire

La Chambre des représentants, l’Assemblée nationale française et la Chambre des communes britannique se donnent la main




Le projet de jumelage institutionnel "Appui à la Chambre des représentants du Royaume du Maroc" a été lancé lundi à Rabat, entre la Chambre des représentants, l'Assemblée nationale française et la Chambre des communes britannique.
Ce projet lancé par Rachid Talbi Alami, président de la Chambre des représentants, Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale française et Jeffery Donaldson, représentant du président de la Chambre des communes britannique, membre du Bureau de la Westminster Foundation for Democracy, vise à soutenir la Chambre des représentants dans l’exercice de ses attributions, renforcées à la suite de l’adoption de la Constitution du 29 juillet 2011.
Ce projet financé par l’Union européenne (UE) s’inscrit dans la continuité des actions en cours de réalisation et des orientations émises par la Chambre des représentants.  
D’une durée de 24 mois (2016-2018), ce projet de jumelage prévoit la mobilisation de nombreuses missions d’experts provenant de l’Assemblée nationale française, partenaire sénior, de la Chambre des communes britannique, partenaire junior, et bénéficie en outre du soutien d’autres Parlements européens (Chambre des représentants de Belgique, Bundestag allemand et Vouli grecque). Des visites d’études dans des Etats membres de l’UE permettront d’approfondir les échanges de bonnes pratiques.  
Les principaux objectifs de ce projet, lancé en présence de Rupert Joy, ambassadeur de l'Union européenne au Maroc et Chafik Rachadi, vice-président de la Chambre des représentants et président du comité de pilotage, consistent à renforcer les capacités et les compétences en matière de législation, renforcer les capacités de contrôle de l’action du gouvernement et d’évaluation des politiques publiques, promouvoir la participation des femmes au travail parlementaire et renforcer la diplomatie parlementaire.
Le projet s’assigne aussi pour objectifs le renforcement des compétences de l’administration dans le domaine de la gestion administrative et financière et l’accompagnement de la mise à niveau de la bibliothèque et le renforcement du système d’information de la Chambre et la consolidation de son système de gestion documentaire.
La cérémonie de lancement de ce projet a été marquée par la présence des membres du bureau de la Chambre des représentants, des présidents de commissions, des présidents des groupes parlementaires et des présidents des groupes d’amitié parlementaire Maroc-France et Maroc-Royaume-Uni, ainsi que des représentants des ambassades de France et du Royaume-Uni, d’opérateurs de ces deux pays (Ecole nationale d’administration et Westminster Foundation for Democracy).

Jeudi 16 Juin 2016

Lu 890 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs