Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jumelage entre les centres pour handicapés relevant des deux institutions : La MGPAP et la MFP française renforcent leur coopération




La Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) et la Mutuelle de la Fonction publique française (MFP) ont convenu de renforcer leur coopération, notamment par un jumelage entre les centres pour handicapés relevant des deux institutions.
Lors d'une rencontre, lundi à Paris, d'une délégation de la MGPAP, conduite par son président, Abdelmoula Abdelmoumni, avec le président de la MFP, Alain Arnaud, et la directrice du centre de la Gabrielle de cette mutuelle, Bernadette Grosyeux, les deux parties ont passé en revue les différentes perspectives de coopération.
Elles ont souligné la nécessité de renforcer l'échange des expériences et du savoir-faire dans les domaines de la prise en charge des personnes à besoins spécifiques, notamment en matière d'action éducative, thérapeutique et sociale ainsi que de l'épanouissement au travail, la formation et l'emploi.
C'est dans ce cadre que s'inscrit l'acte de jumelage conclu, lundi, entre les centres Amal d'Agadir et Rabat, relevant de la MGPAP, et celui de la Gabrielle, situé au nord de Paris. Les deux centres respectifs sont spécialisés dans la prise en charge des personnes handicapées.
Intervenant à cette occasion, M. Abdelmoumni s'est réjoui de la conclusion de ce jumelage qui ne manquera pas de traduire en actions les termes de la convention liant la MGPAP à la MFP, soulignant l'importance de la prise en charge du handicap, en conformité avec les hautes orientations de S.M le Roi Mohammed VI.
«Ce jumelage sera gravé dans les annales de la Mutuelle générale et de l'action mutualiste au Maroc», car il s'agit, a-t-il dit, d'une «action de coopération pionnière», à la fois dans le domaine des soins de santé et des centres du handicap au Maroc.
Cette action s'inscrit dans une vaste stratégie lancée par le conseil d'administration de la MGPAP en vue de dispenser des prestations de qualité et de doter l'institution de centres de santé modernes, répondant aux normes internationaux et aux exigences des adhérents, a-t-il rappelé.

MAP
Vendredi 26 Novembre 2010

Lu 406 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs