Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Juan Mata: “L'Italie est toujours difficile à battre”




Juan Mata: “L'Italie est toujours difficile à battre”
Le milieu offensif Juan Mata, auteur d'un beau doublé Ligue des champions-Coupe d'Angleterre avec Chelsea, voit en l'Italie, premier adversaire de l'Espagne dans le groupe C de l'Euro-2012, une "équipe très compacte", toujours difficile à battre.

Comment voyez-vous l'équipe d'Italie, que vous rencontrez dimanche?

"C'est une équipe très compacte et qui possède de nombreux joueurs d'expérience, de Buffon dans les buts à Cassano devant. Ils ont des joueurs qui donnent un grand équilibre comme Pirlo, Montolivo et des talents purs comme Cassano ou Balotelli. C'est une équipe très compétitive et qui est toujours très difficile à battre."

Pensez-vous pouvoir obtenir une place de titulaire et en avez-vous parlé avec Del Bosque?

"Non, je n'ai pas parlé avec le sélectionneur. L'objectif, c'est bien sûr de jouer le plus possible. Mais la concurrence au sein de ce groupe est très forte. C'est vrai qu'à Chelsea, j'ai pu jouer de nombreuses minutes et je me suis senti un joueur important. Mais ici, il faut que je travaille pour être dans le onze de départ. C'est normal: de nombreux autres joueurs ont mérité leur statut de titulaire."

Avec l'absence de David Villa, l'Espagne va-t-elle avoir du mal à marquer des buts?

"C'est vrai que sans Villa, cette sélection perd en percussion. Il a inscrit beaucoup de buts avec cette sélection, mais aussi en club. Mais je crois aussi qu'avec Negredo, Torres et Llorente, nos trois avant-centres à l'Euro, nous avons la possibilité de faire mouche. Et puis, il y a une seconde ligne de milieux offensifs qui peut aussi marquer."

Après une longue saison, ne redoutez-vous pas d'arriver fatigués à l'Euro?

"La saison a effectivement été exigeante. Nous avons beaucoup de matches dans les jambes. Mais je crois que nous sommes prêts pour donner notre plein rendement. L'envie et l'enthousiasme montrés pour aller chercher ce titre sont plus forts que la fatigue physique."

Vous avez été d'un grand soutien à Fernando Torres pour l'aider à revenir en sélection...

"Je tiens à dire que s'il est revenu à son niveau, c'est grâce à lui. Après, quand j'ai vu qu'il traversait des moments difficiles, j'ai essayé d'être là pour lui. Je lui disais toujours la même chose: +que c'est un très grand joueur, pas seulement à Chelsea mais aussi en sélection+. J'ai pu voir cette année à quel point il était fort mentalement. J'ai pu aussi apprendre beaucoup de lui: il m'a montré qu'il faut toujours avoir confiance en soi."

Libé
Samedi 9 Juin 2012

Lu 221 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs