Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Journées portes ouvertes à l'Institut français : L'IF de Marrakech fait sa rentrée




Journées portes ouvertes à l'Institut français  : L'IF de Marrakech fait sa rentrée
Dirigé par une nouvelle équipe, l'Institut français de Marrakech (IFM) inaugure sa nouvelle saison culturelle par des journées portes ouvertes. Celles-ci se dérouleront samedi 2 octobre prochain dans le parc et les locaux de l'Institut.
L'occasion pour le nouveau top management de présenter au public et en particulier aux abonnés des activités de l'IFM, les grandes lignes de sa politique dont on n’a pu déjà apprécier la teneur dans un éditorial de Jérôme Bloch, le nouveau directeur.
« La nouvelle direction se propose de poursuivre et renforcer les partenariats, la politique de valorisation de la Francophonie, du livre et de l'écrit, de faire toute sa place dans la programmation aux débats d'idées et à la culture scientifique et technique, en maintenant forte la présence du spectacle vivant (théâtre, musique, danse, nouveau cirque, arts de la rue...), du film et des arts visuels, d'ouvrir le Riad Denise Masson aux résidences d'artistes, aux conférences comme aux performances », écrit Jérôme Bloch. Et promet que « la coopération avec les institutions marocaines et françaises demeure une priorité ».
Ces journées portes ouvertes sont aussi l'occasion pour le grand public de découvrir les différentes activités et la programmation artistique d'une rentrée qui s'annonce de prime abord « riche et variée ».
Animées par Michel Roussel, elles prévoient une présentation des ateliers de l'Institut (chorales, danse, hip-hop, arts plastiques), visites et parcours-lectures en médiathèque.
Egalement annoncée, la projection du film documentaire « Un jour sur terre » (15h) et la présentation de la saison culturelle 2010-2011 (18h), le point d'orgue de ces journées. Sera suivi, à partir de 19h, le vernissage de l'exposition « Regards croisés euro-méditerranéens ».  Cette exposition, qui se tient du 5 au 30 octobre, offre à voir des créations de neuf artistes et écrivains issus des deux rives de la Méditerranée. Il s'agit des artistes marocains Farid Belkahia, Mohamed Mourabiti, Mahi Binebine, Tibari Kantour et Khalil Laghrib dont les œuvres côtoieront celles des plasticiens français Rachid Koraïchi, Pierre Leloup, Mylène Besson et de l'artiste écrivain Anne Rothschild.
Plus généralement, la nouvelle rentrée portera sur plusieurs activités artistique, culturelle, littéraire et universitaire auxquelles la direction entend porter des innovations. Parmi les temps forts du programme concocté au titre de nouvelle la saison, on retiendra la Semaine de l'espace et le Festival d'astronomie (entre le 4 et le 10 octobre), un concert de l'orchestre de la Baule (6 octobre), une rencontre avec Rachid Boudjedra (9 octobre) et Mahi Binebine (21 octobre). Mais aussi, le chœur de chambre d'Ile-de-France (28 octobre) que dirige Jean-Sébastien Veysseyre, la rencontre avec Jean Daniel (30 octobre), la représentation du spectacle « Peau d'âne » (2 novembre) inspiré du conte de Charles Perrault. L'IFM prévoit aussi d'évoquer la figure du Maghrébin à travers l'exposition « Les Maghrébins par l'affiche » (du 5 au 27 novembre). La Nuit du scopitone maghrébin (12 novembre), le café des sciences sur l'architecture durable (2 décembre) et l'hommage à Georges Simenon (16 décembre). Auquel il faudra ajouter le cinéma du mercredi… et autres nombreux rendez-vous (chanson, conte, rencontres diverses, ateliers et cours de langue) pour petits et grands.
Titulaire d'un DEA et d'une agrégation d'histoire, Jérôme Bloch a été inspecteur et conseiller pour la création, les enseignements artistiques et l'action culturelle au ministère français de la Culture. Le nouveau directeur de l'IFM a assumé les fonctions de directeur de l'IF de Heidelberg (1997-2001) puis de l'Institut français de Florence (2001-2005) et de Consul honoraire de France pour la Toscane (2002-2005).
De 2005 à 2007, il est chef du service de la musique et de la danse à la DRAC Île-de-France (ministère de la Culture). Avant de devenir attaché culturel et responsable de la programmation à l'IF de Budapest en 2007. Et d'être nommé, trois ans après, à la tête de la direction de l'Institut français de Marrakech.
On lui doit aussi de nombreuses manifestations culturelles en tant que fondateur ou animateur. Il a notamment créé en 2005 le premier Festival international de piano de Florence, « Pianorama ».
Jérôme Bloch a été nommé chevalier des Arts et Lettres le 14 juillet 2007.

ALAIN BOUITHY
Mardi 28 Septembre 2010

Lu 686 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs