Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Journées musicales de Carthage : L’hommage à Abdelwahab Doukkali




Le doyen de la chanson marocaine, Abdelwahab Doukkali, s'est déclaré "très fier" suite à l'hommage qui lui a été rendu lors des Journées musicales de Carthage, estimant, qu'à travers lui, c'est la chanson marocaine qui a été honorée.
"Les journées musicales de Carthage constituent un évènement artistique de grande envergure qui réunit une pléiade de chanteurs, de compositeurs et de jeunes talents", a indiqué le chanteur marocain dans une déclaration à la MAP.
Il a émis le souhait à ce que ces journées musicales, qui ont réservé une place particulière à la chanson marocaine, contribueront à enrichir le champ musical maghrébin, estimant que cette manifestation culturelle se veut une occasion où s'entrecroisent les différentes formes artistiques des pays du Maghreb.
S'agissant de la participation du Maroc à ce Festival, qui s'est tenu du 18 au 25 courant, Doukkali, qui était également membre du jury du Festival, a indiqué que cette participation a été marquée par la présentation de grandes œuvres artistiques qui augurent d'un avenir prometteur pour la chanson marocaine.
Né en 1941, Abdelwahab Doukkali est auteur d'une centaine de chansons et de compositions à grand succès aux niveaux national et arabe.
Par ailleurs, les Journées musicales de Carthage ont été marquées notamment par une forte présence des artistes marocains dont la prestation a été fortement applaudie par le public présent.
Ainsi, la chanteuse marocaine Fatine Hilal s'est vu décerner, lors de cette manifestation artistique, le Tanit d'argent pour la chanson ''Anta mouradi'', paroles et composition de Ali Salhi, lors de ses journées musicales qui ont pris fin, samedi dernier, au théâtre municipal de Tunis.
La soirée de clôture a été marquée par un hommage rendu, outre à Abdelwahab Doukkali, à une pléiade d'artistes arabes dont la chanteuse égyptienne Charifa Fadel et le violoniste tunisien Naceur Zghonda.
Ces journées ont permis aux mélomanes d'assister à 35 concerts répartis sur cinq espaces culturels dans la capitale, animés par des artistes de Tunisie et de pays arabes dont le Maroc.
Cette manifestation culturelle a été également marquée par les prestations de plusieurs artistes marocains notamment Hatem Amor, Mohamed Al Anbari, et Fatime Zohra Lahlou ainsi que la troupe Tagadda.

MAP
Mercredi 29 Décembre 2010

Lu 244 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs