Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Journée nationale de la sécurité routière

Sensibilisation et éducation




Journée nationale de la sécurité routière
L’analyse des indicateurs des accidents de la circulation en 2013 fait ressortir que le Maroc est sur la bonne voie, avec une baisse non négligeable par rapport à 2012, mais beaucoup d’efforts restent à déployer par l’ensemble des composantes de la société (acteurs institutionnels, professionnels, société civile) pour endiguer ce fléau et rendre cette baisse structurelle.
Depuis des années, les autorités et l’opinion publique, via différents supports, s’alarment de la “guerre des routes”, qui cause d’énormes pertes en vie humaines et matérielles. L’insécurité routière coûte à l’économie nationale l’équivalent de 2% du PIB, soit près de 12 milliards de dirhams, de quoi construire des dizaines de kilomètres de routes.
Les statistiques enregistrées en 2013 concernant les accidents de la route, publiées par le ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, à l’occasion de la Journée nationale de sécurité routière, montrent une tendance baissière par rapport à 2012 concernant le nombre d’accidents, de tués et de blessés.
Ces chiffres montrent qu’à fin 2013, ce sont 3.705 personnes qui ont été arrachées brutalement à l’affection de leurs proches et plus de 10.990 autres ont été grièvement blessées dans 68.458 accidents, dont 3.148 sont mortels. En comparaison avec l’année 2012, le nombre de morts a accusé une baisse de 8,63% (- 350 tués) et celui des accidents mortels de 8,33%. Le nombre de blessés graves a baissé de 6,77% alors que celui des blessés légers a augmenté de 0,94%.
Ces résultats sont le fruit de l’action de l’ensemble des acteurs, notamment la Gendarmerie Royale, la Sûreté nationale, les contrôleurs routiers du ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, la Direction des transports routiers et de la sécurité routière (DTRSR), la Direction des routes et les Directions régionales et provinciales, la Protection civile, le ministère de la Santé, les professionnels du secteur du transport routier et l’action de la société civile, selon les responsables du secteur, ajoutant que “bien qu’il s’agisse de la deuxième année de baisse continue, le grand défi aujourd’hui pour tous les acteurs est de rendre cette baisse structurelle et non conjoncturelle”.
De son côté, le gouvernement réaffirme la volonté de persévérer dans la mise en œuvre du plan stratégique 2013-2016, basé sur trois piliers essentiels, à savoir la sensibilisation du public et la communication, l’éducation sur la sécurité routière et un volet recherche & Développement.
Dans ce cadre, le Comité national de prévention des accidents, dont la mission consiste à accompagner la politique gouvernementale en la matière, a déjà entamé la mise en œuvre de son plan d’action pour l’exercice 2014, qui repose sur une approche participative impliquant l’ensemble des acteurs institutionnels, les professionnels et la société civile opérant dans le domaine de la sécurité routière.
La nouvelle stratégie du Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNAPC) pour l’année en cours capitalise sur les acquis et explore de nouvelles perspectives en matière de communication, de sensibilisation et d’éducation routière.
Le Comité a, dans ce contexte, lancé pour la première fois une série de concours pour le choix du meilleur conducteur professionnel dans les trois catégories: Autocar, camion et taxi, le concours de la meilleure entreprise qui intègre la sécurité routière dans son management interne, le concours de la meilleure invention dans le domaine de la sécurité routière, le concours de la meilleure pièce théâtrale (pour enfants et adultes), le concours du meilleur projet d’école et le concours de la meilleure affiche.  

MA
Mardi 18 Février 2014

Lu 2212 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs