Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Journée mondiale des animaux : Avoir une pensée pour nos amis les bêtes




Le dimanche 4 octobre, le monde a célébré la Journée mondiale des animaux. Cette journée a permis de réfléchir sur la façon dont nous traitons les autres êtres vivants, si différents mais proches de nous, et de connaître les droits des animaux. « Pour que le mal triomphe, il suffit que les personnes au grand cœur restent sans rien faire », clamait Martin Luther King.
Les défenseurs des animaux se sont mobilisés pour développer et renforcer les liens de respect et d’amitié qui nous unissent à nos compagnons à quatre pattes dans le monde. La maltraitance de ces créatures est plus manifeste et touche notamment les chiens, les chats, les chevaux, les mules, les ânes, entre autres. L’animal domestique crée pourtant un lien avec la nature; il rassure et sécurise. C’est aussi un vecteur de communication.
Quelques animaux au Maroc ont de la chance. Des associations de protection des animaux  accueillent des chats et des chiens errants, âgés, aveugles ou malades, mais non contagieux. Ils sont généralement abandonnés suite à des blessures qui les handicapent ou à cause de leur âge avancé. Ces associations disposent de centres équipés  pour les consultations, les traitements et l’hospitalisation. Elles sont dotées de véhicules aménagés pour servir de clinique mobile en vue de soigner  les équidés dans les souks et en cas de besoins, de les transporter au centre pour des soins intensifs ou hospitalisation. D’autre part, les associations ne se limitent pas à nourrir ou guérir les animaux errants, elles organisent aussi des campagnes de sensibilisation auprès de la société pour atténuer les abandons d'animaux et encourager les Marocains à aider les animaux, en montrant leur importance, ainsi que des campagnes de stérilisation pour réduire la prolifération des animaux errants.
Aujourd’hui, le Maroc  est doté de cliniques vétérinaires privées équipées et des plus modernes, dédiées à la médecine animale, afin d’offrir à l’animal de compagnie les meilleurs services. La nouvelle culture d’adoption  se développe également au sein de la famille marocaine. L’animal domestique, actuellement, est considéré comme membre de la famille. Pourtant, la majorité de ces animaux au Maroc sont errants et ont besoin de protection et d’assistance. On trouve des chiens qui sillonnent les rues et les ruelles de certains quartiers. Toutefois, rien n’assure qu’ils ne soient porteurs de maladies  graves ou contagieuses.
 La mobilisation de cette Journée est initiée pour sensibiliser le public afin de lui faire connaître les droits de nombreux animaux, souvent victimes de maltraitance.

NAJWA.L
Mercredi 6 Octobre 2010

Lu 651 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs