Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Journée mondiale de l’Afrique : 480 accords lient le Maroc au reste du Continent




"La bonne gouvernance et le développement en Afrique",  tel est l’intitulé de la Journée mondiale de l’Afrique célébrée mercredi 25 mai courant à la Bibliothèque nationale du Royaume à Rabat en présence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et plusieurs représentants des missions diplomatiques africaines accréditées au Maroc.
En ouverture de cette journée, Taïeb Fassi Fihri a souligné que notre pays a toujours considéré l’Afrique comme étant un continent au cœur de son action extérieure. S’agissant du volet économique, il a dévoilé que 480 accords de coopération ont été régis par un cadre juridique.
Par ailleurs, il a affirmé que la stratégie du Maroc vise la promotion de cette coopération pour atteindre des chiffres et un taux plus importants, notamment en ce qui concerne les investissements privés à travers les différentes initiatives gouvernementales en direction du continent.
En plus, il a souligné que la « bonne gouvernance » devra aider à instaurer une bonne croissance économique dans l’ensemble des Etats africains qui voient leur développement humain se concrétiser annuellement. Cette même notion devrait, selon le ministre marocain, participer à assurer la stabilité politique de ces Etats.
Fassi Fihri a rappelé par ailleurs que le développement nécessite « la prise de conscience des pratiques de bonne gouvernance pour trouver un juste équilibre entre l'exigence de la stabilité politique et le développement socio-économique auquel aspirent tous les peuples du continent ».
L'ambassadeur de la République de Guinée Equatoriale et doyen du corps diplomatique africain accrédité au Maroc, Juan Ndong Nguema, a déclaré à Libé que grâce aux efforts du Souverain marocain, les relations entre le Maroc et plusieurs autres pays africains ont connu une évolution considérable. Il a remarqué également que le Royaume est « fort attaché à la promotion du développement durable dans son continent ».
 Quant à la représentante-résidente de la Banque africaine de développement (BAD) au Maroc, Amani Abou Zeid, elle a mis l’accent, lors de son intervention, sur le nombre croissant de pays africains qui sont en phase de transition démocratique, ce qui a permis à l'Afrique d'être le seul continent à avoir réussi à faire face à la crise financière malgré les crises sociales et politiques dont souffrent encore quelques Etats.
A  rappeler enfin que cette journée a connu la participation active de l’Association des étudiants africains au Maroc. Ces derniers ont mis en valeur via des expositions diverses, la pluralité et l’authenticité des cultures africaines.

Montassir SAKHI
Vendredi 27 Mai 2011

Lu 572 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs