Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Journée de la jeunesse marocaine à la Maison du Maroc : Art et jeunes artistes à l’honneur à Paris




Initiées à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance du Maroc en 2006, les Journées de la jeunesse marocaine (JJM) sont une manifestation intellectuelle et culturelle portant sur le Maroc, unique en son genre en France. Cet évènement se veut être un espace de réflexion pour les jeunes étudiants marocains sur les enjeux auxquels est confronté le pays.
Après seulement deux éditions, les JJM ont réussi à s’imposer comme un rendez-vous marocain incontournable en France, et à s’ériger en véritable creuset intellectuel consacrant un regard novateur et détaché sur le Maroc et son actualité, pour mieux l’appréhender.
Ainsi confortée par la grande réussite des deux précédentes éditions, l’AMGE-Caravane organise cette année la troisième édition des JJM les 14, 15 et 16 mai 2010 à la Maison du Maroc, au sein de la Cité universitaire internationale de Paris.
Une jeunesse (im)pertinente. Après une première édition placée sous le signe d’une jeunesse qui pense son avenir, et une seconde où l’on a vu à l’œuvre une jeunesse investie, cette année, les JJM 2010 mettront à l’honneur cette audace propre à la jeunesse et poseront un regard volontairement critique sur des sujets toujours aussi originaux, et pleinement inscrits dans l’air du temps. C’est donc une jeunesse inquisitrice, à la limite de l’impertinence, qui interrogera les faiseurs de l’actualité marocaine, et poussera la réflexion jusqu’au bout, par amour du débat et pour mieux appréhender les multiples réalités marocaines.
Un rendez-vous culturel. Outre les conférences-débats, les JJM mettent à l’honneur cette année l’art et les jeunes artistes. Ainsi, une exposition d’art aura lieu pendant les 3 journées, où de jeunes artistes marocains en quête de rencontre avec le public, exposeront peintures, photographies, sculptures, etc. Par ailleurs, la tradition cinématographique des JJM se poursuivra à travers la projection, en présence des réalisateurs qui viendront échanger avec le public, de : « The Man Who Sold The World », dernier long métrage des frères Noury; « De Casa au Paradis », court métrage de Hind Meddeb et Gilles Fenwick.
Enfin, le programme comportera un concert des deux jeunes mais néanmoins talentueux artistes Tarik Hilal (groupe Numydia) et Nabila Maân.


Libé
Vendredi 14 Mai 2010

Lu 895 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs