Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Journée de la culture marocaine à Mons




La 4ème édition de la Journée de la culture marocaine a été organisée, vendredi, dans la ville de Mons, sous le thème de la diversité: "Construire et vivre ensemble". Intervenant lors de cette manifestation, l’ambassadeur du Maroc en Belgique et au Grand Duché du Luxembourg, Mohamed Ameur a souligné que la thématique de cette édition ‘’nous interpelle tous en tant qu’hommes politiques, éducateurs, prédicateur, médias pour mieux préparer les nouvelles générations à faire face aux dangers qui menacent la stabilité et la liberté dans le monde’’, relavant que "l'on ne peut vaincre aujourd'hui les menaces qui sont mondiales et globales que par des actions de solidarité globale et mondiale".
L’ambassadeur marocain a fait savoir, dans ce contexte, que l’histoire de l’humanité et celle de l’Europe en particulier, sont riches d’enseignements qui montrent que l’humanité n’a pu vaincre la barbarie du nazisme et du fascisme qu’en mettant ensemble ses énergies et ses forces. Il s’est, par la suite, attardé sur le modèle marocain, qui s’est distingué, tout au long de l’histoire du Royaume par la cohabitation des cultures, des religions, des ethnies et qui constitue réellement aujourd'hui, a-t-il dit, un ''modèle en matière de coexistence pacifique des communautés et des religions''.
‘’Parler aujourd'hui du construire-ensemble est pertinent parce que le vivre-ensemble ne va pas de soi. Ça se construit. Parler du vivre-ensemble et du construire-ensemble pour le Maroc, cela s’inscrit dans une longue histoire du Royaume’’, a fait observer le diplomate marocain. Il a expliqué que la société marocaine est par essence une société plurielle, précisant que ''la culture et la civilisation marocaines sont le résultat d’apports et d’affluents divers. C’est la symbiose d’affluents culturels et civilisationnels multiples’’.
M. Ameur a fait remarquer que la Constitution marocaine consacre cette pluralité des racines, qui ‘’font aujourd'hui du Maroc l’une des sociétés du Sud de la Méditerranée la plus ouverte et la plus diverse’’. ‘’Notre civilisation a été constituée sur la base d’apports arabe, berbère, musulman, africain, juif, andalou et européen’’, a-t-il poursuivi, mettant en exergue ''la capacité du Maroc, tout au long de son histoire, à gérer cette diversité avec moins de conflits, ce qui fait du Royaume une exception dans la région''. M. Ameur a rappelé que l’histoire de la cohabitation des juifs au Maroc est de nos jours présentée comme un modèle de coexistence.
Le Maroc s’est distingué tout au long de son histoire par sa capacité à préserver cette coexistence, a-t-il ajouté, signalant que la distance physique n’a jamais affecté les liens des juifs avec le Maroc, seul pays arabo-musulman qui a su garder des liens très étroits avec cette communauté éparpillée dans le monde. ‘’Cette réussite, nous avons pu la réaliser grâce à la sagesse de nos Souverains qui ont toujours entouré cette communauté de la haute sollicitude Royale", a souligné l’ambassadeur.

Libé
Lundi 22 Mai 2017

Lu 444 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs